2 jours pour admirer le patrimoine


Autant le signifier d’emblée, être de la partie sur toutes les animations programmées lors des prochaines Journées du patrimoine est tout bonnement impossible. Si Bastide en fête reste le point d’orgue de ce week-end dédié au patrimoine le samedi soir, certains autres rendez-vous ludiques méritent bien le détour.
Ainsi, Bruno Rapin, directeur du théâtre, se plaît à mener un circuit dit « cadavres exquis » avec des embuscades artistiques sur le parcours. Si l’on en ressort vivant, on peut toujours aller se poser dans la fraîcheur des archives municipales à l’affût de documents exceptionnels sur l’histoire de la bastide jamais dévoilés au grand public jusqu’ici.
Du côté du Pays d’art et d’histoire, c’est la citoyenneté qui est au centre des visites avec, notamment, des visites dans les mairies de l’Agglo, accompagnées par les maîtres des lieux qui viendront rappeler aux citoyens présents les missions municipales qui leur incombent. Enfin, Sainte-Livrade est livrée aux ombres et monstres de Rémi Boiron lors de visites décalées dans les dédales de la cité.   

Annabel Perrin

Journées du patrimoine les 17 et 18 septembre prochains – + d’infos dans notre prochaine édition

Concert et squelette à disséquer

Le musée de Gajac propose deux rendez-vous hors normes. Le premier se penche sur l’archéo-anthropologie, science qui consiste à déduire d’un squelette les habitudes et comportements de nos ancêtres lointains. Animé par Mélody Félix-Sanchez, l’atelier est tout public et se déroulera autour d’un squelette… factice cela va de soi !
L’autre rendez-vous est bien plus mélodique avec le concert du groupe les Bouillants qui revisitent les musiques populaires du monde entier de la Nouvelle-Orléans à l’Amérique latine. Un trio toulousain où guitare et batterie s’accordent avec l’accordéon et la clarinette. Ce sera le dimanche à 17h30 et gratuit.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés