7ème Rencontres Chaland // La BD américaine à l’honneur


Le week-end dernier a eu lieu la septième édition des Rencontres Chaland, festival de la bande dessinée axé sur le procédé de la ligne claire. Pour ce rendez-vous toujours soutenu par la municipalité et la Banque populaire, la présidente de l’association des Amis d’Yves Chaland, Isabelle Beaumenay-Chaland avait invité l’auteur américain Charles Burns. Les auteurs et dessinateurs habitués du festival étaient au rendez-vous pour le plus grand plaisir du public fidèle et en attente de dédicaces. Charles Burns a tenu une conférence au cinéma Le Margot et s’est prêté avec gentillesse au jeu des signatures afin de satisfaire ses fans. L’échange se fit en anglais avec interprète, mais le dessin-dédicace a suffi à beaucoup de visiteurs pour comprendre que l’Américain était ravi de participer à ses rencontres. Les expositions installées au cinéma, au château, à la médiathèque et au sein des galeries des Tanneries et de la rue Séderie sont visibles jusqu’au 8 novembre. Jusqu’à cette date, on pourra aussi compléter l’album du jeu gratuit « Big Baby », la chasse aux vignettes à collectionner que l’on peut trouver sur les lieux des expositions et chez quelques commerçants. Sur les murs de la ville, exposition spéciale « Cauchemars » d’Yves Chaland.

Le noir pour signature

Au cours du week-end, Isabelle Chaland se disait satisfaite du résultat au bout de sept années de persévérance pour ce festival qui rend hommage à son compagnon Yves Chaland, trop tôt disparu, créateur avec Floc’h, Ted Benoît et Serge Clerc, du style ligne claire. Ce rendez-vous est aussi l’occasion de rendre hommage à tous ceux qui sont dans le mouvement ligne claire et qui, du fait, font honneur à la mémoire du papa du « Jeune Albert ».
« C’est magique d’accueillir un Américain à Nérac, un professionnel qui vient présenter son travail. Il regarde beaucoup l’Europe, les dessinateurs belges et français notamment. Il a développé un style graphique avec beaucoup de noir, des ambiances. Pour ces 7e Rencontres, la nouveauté du jeu réunissant commerçants et exposants a l’air de plaire. Les scolaires ont écrit sur le thème du scénario « Cauchemars », les centres de loisirs périscolaires ont participé aux ateliers», conclut Isabelle Chaland.

Cathy Montaut

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés