Adopte un fruit.org, la plateforme de glanage 2.0


Vous connaissiez Adopte un mec.com, Adopte un geek.net ou encore Adopte un château.com, désormais il faudra vous familiariser avec Adopte un fruit.org. L’association Au fil des Séounes vient d’inaugurer ce tout nouveau concept qui n’est rien d’autre qu’une plateforme de glanage 2.0. Le site veut mettre en relation les cultivateurs et les cueilleurs pour lutter contre le gaspillage alimentaire et réaliser des économies. Opérationnel depuis vendredi dernier, ce dispositif se veut très simple. « Les Cultiv’Acteurs qui ont un surplus de fruits ou, par faute de temps, ne peuvent pas tous les ramasser, s’inscrivent sur le site pour déposer une annonce, en décrivant les arbres fruitiers qu’ils possèdent et le nombre de fruits qui sont disponibles, illustre la chargée de mission au sein de l’association, Pauline Olivieri. De l’autre côté, il y a des cueilleurs qui voient apparaître une carte avec différents points, il leur suffit de cliquer sur l’annonce et de prendre contact avec la personne pour aller récolter directement les fruits chez elle. » Du plus petit potager d’un particulier aux importants vergers des exploitants agricoles, chacun peut y déposer son annonce. Une démarche qui se veut 100% gratuite basée sur le don. Une messagerie intégrée au site offre la possibilité aux cultivateurs et aux cueilleurs d’entrer en contact de manière très rapide. Cette initiative est née lors du Forum de lutte contre le gaspillage alimentaire organisé en 2015. « Le projet qui a finalement débuté en novembre dernier a pu voir le jour grâce aux soutiens du Département, de la Région, de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) mais surtout grâce à la contribution technique des étudiants de l’In’Tech Sud-Ouest », explique Célia Berlizot, coordinatrice de l’association agenaise Au fil des Séounes, spécialisée dans l’éducation à l’environnement et au développement durable. Un premier groupe de trois étudiants a travaillé sur la réalisation et la charte graphique du site en lui-même et un deuxième sur la promotion et la communication de la plateforme. La page Facebook d’Adopte un fruit réunit déjà plus de 300 personnes intéressées par le glanage tandis « qu’au moins un quart des 120 adhérents de l’association se sont montrés intéressés par cette opération car ils ont un surplus de production » illustre Célia. A l’origine, le site était prévu pour être à destination des structures caritatives et des publics défavorisés. « Sauf que souvent, ils ne sont pas véhiculés et n’ont pas assez de bénévoles pour venir ramasser les denrées pour eux » concède Pauline Olivieri. Cependant, ces populations ne seront pas totalement délaissées puisqu’une à deux fois par an, des cueillettes solidaires, où les particuliers iront ramasser les fruits au bénéfice de ces associations caritatives, seront organisées.  

Simon Galinier

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés