Agen s’est repris, Tau et tard


Ce n’est pas celui qu’on attendait. Et pourtant, c’est de lui que la lumière est venue. Sione Tau a marqué la rencontre contre Albi de son empreinte en signant un doublé. Improbable pour un joueur entré en jeu à la 45e minute de jeu. Le flanker remplaçant a concrétisé à deux reprises la domination du pack lot-et-garonnais par des actions un peu « roublardes ». Le genre de points habituellement laissés par les chantres du jeu au large que sont les Agenais. Toutefois, en cette seconde période à Armandie, les Bleu et Blanc étaient d’humeur réaliste dans le sillage de leur troisième ligne tongien. « Quand on sort du banc, on doit faire ce que l’on peut pour apporter et mettre l’équipe dans l’avancée », souligne-t-il avant l’incontournable : « Ces deux essais sont avant tout le travail de toute une équipe ». Ce fameux « teamwork », comme il dit, est particulièrement justifié ici. Mais la modestie, aussi sincère soit-elle, ne peut cacher le sourire un poil égoïste du « sauveur ». Sione Tau sait qu’il vient de faire remonter sa cote auprès du trio Blin-Reggiardo-Prosper en sortant le Sporting du guêpier albigeois. Les quelques centimètres que le cuir a gagné entre ses mains ont apporté 10 points très précieux, sans compter les deux transformations derrière. Quelques centimètres qui font de lui l’un des hommes du match. A ce stade de sa carrière agenaise, il en avait bien besoin.

Un temps de jeu rétréci
Les postes 6, 7 et 8 sont les plus soumis à la concurrence et le Tongien formé en Nouvelle-Zélande puis en Australie dans l’académie des Brumbies, en a parfois fait les frais. Son opération aux cervicales l’an passé l’a également tenu loin des terrains pendant un moment. Conséquence : en trois saisons complètes sur les rives de la Garonne, Sione Tau a vu son temps de jeu rétrécir année après année. « C’est pour cette raison que j’ai envie de profiter de chaque minute passée sur le terrain, indique-t-il. Je suis ok avec les choix des coachs mais pas totalement non plus. Je veux jouer un peu plus, comme tout le monde. Je ne laisserai pas passer les opportunités de montrer mon véritable niveau. » Dans la continuité de ses premières sélections avec les îles Tonga cet été, Sione Tau est déterminé à faire de 2016 une grande année pour lui. Il sera dans un premier temps titulaire à Vannes. Mais s’il parvient à rééditer de telles performances, nul doute qu’il conservera sa place dans le XV agenais plus longtemps.   

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés