Un Agenais avec les Baa-Baas


S

i aucun joueur agenais n’imitera Antoine Erbani, qui a participé à la tournée des Baa-Baas en Afrique-du-Sud l’été dernier, deux membres du staff médical du SUA ont eu le privilège d’être appelés par la FFR pour intégrer le squad des Barbarians qui défieront les Maoris All-Blacks vendredi prochain au stade Chaban-Delmas de Bordeaux. Aux côtés du kiné du Sporting, Stéphan Marie, déjà présent en Afrique-du-Sud, le médecin Pascal Le Bléïs sera de cette aventure. « Quand Thierry Hermerel, le président de la commission médicale de la FFR (ndlr : également coprésident de l’association du SUA), m’a contacté, je croyais que j’étais désigné pour être le médecin neutre de la rencontre comme cela se fait lors des phases finales de Top 14 et de Pro D2, explique l’intéressé. J’avais naturellement dit oui, mais quelques jours après, le secrétariat médical de la FFR m’a rappelé pour me confirmer ma mise à disposition pour les Barbarians en m’informant de la nomination de deux kinés. C’est à ce moment-là que j’ai compris que je serai le médecin de l’équipe durant toute la semaine. »

Médecin de l’équipe professionnelle du SUA LG depuis deux saisons, Pascal va prendre part à une aventure sportive et humaine exceptionnelle que tout amoureux de sport et en particulier de rugby rêve de vivre une fois dans sa vie : « Lors du deuxième coup de fil de la FFR, j’étais au Gueuleton du marché, en train de discuter avec l’illustre Michel Murat (Ndlr : ancien demi de mêlée du SUA qui était avec les Barbarians en 1987) qui me montrait sa carte des Baa-Baas. Il me racontait qu’en termes d’expérience, une sélection avec les Barbarians était encore plus forte que n’importe quelle cape internationale. J’en ai également parlé avec Antoine Erbani et tout le monde s’accorde à dire que c’est une aventure inoubliable. Seul petit regret, idéalement j’aurais bien aimé qu’un joueur du Sporting fasse partie de ce groupe encadré par Franck Azéma et Bernard Goutta mais peut-être que ce n’est que partie remise » conclut le médecin de 43 ans.

Simon Galinier


Un médecin amoureux d’ovalie

Le docteur Pascal Le Bléïs est un véritable mordu d’ovalie. Originaire de Pau, il a d’abord porté les couleurs du club de foot local, le FC Pau, en National jusqu’à ses 18 ans avant de s’essayer au ballon ovale. Il débute avec la « Pression Paloise », une équipe de rugby loisir créée par ses copains de lycée puis intègre l’équipe universitaire de médecine Paul-Sabatier de la génération Califano, Castaignède, Pelous, Jeannard ou Biboulet. Pascal fait ensuite un crochet vers le rugby à XIII à l’AS Carcassonne avant de poursuivre ses études à Bordeaux et de revenir au XV sous le maillot du RC Gradignan. Il a terminé sa carrière en club en effectuant une dernière saison à l’US Roquentine en 2012. Désormais, il est le demi d’ouverture ou le premier centre de l’équipe des Hôpitaux agenais engagée dans le challenge rugby corpo Thales Alenia Scape et préside l’association sportive de l’hôpital Saint-Esprit.

Outre sa fonction de médecin du sport, Pascal Le Bléïs est également médecin urgentiste à l’hôpital Saint-Esprit depuis 2004. « Je partage mon temps entre les consultations programmées (ndlr : médecine du sport) et l’unité d’urgence Samu-Smur » explique-t-il. Une grande partie de sa semaine est aussi consacrée à son rôle de médecin de l’équipe professionnelle du SUA qu’il exerce depuis deux ans, après avoir été le docteur des Minimes et des Cadets. « Je tourne avec le Dr Philippe Bordes (également médecin de l’équipe de France féminine de rugby à VII) pour assurer un suivi hebdomadaire à Armandie au minimum les lundis, mardis et jeudis matin, et plus si les coachs nous le demandent. » Avec les deux autres médecins du club, Martial Lousteau et Laurent Berthoux, ils se partagent les matchs du week-end à domicile comme à l’extérieur. « On fait environ 9 rencontres chacun ». De plus, chaque lendemain de rencontre, il procède systématiquement à une revue d’effectif des vingt-trois joueurs inscrits la vielle sur la feuille de match. « C’est une volonté de Mauricio Reggiardo et son staff » souligne-t-il. Enfin, en parallèle, Pascal Le Bléïs est missionné depuis cette saison par la Fédération internationale World Rugby pour former les staff médicaux (médecins et kinés) de toutes les sélections tricolores ainsi que des équipes professionnelles de Top 14 et de Pro D2.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés