Des Agenais déçus mais pas abattus


« Le moral des troupes n’est pas affecté, rassure l’entraîneur des lignes arrières Stéphane Prosper. Même si on souhaitait et on aurait pu espérer mieux comptablement de ce déplacement à Castres ».

Alors qu’ils tenaient l’exploit à moins de dix minutes de la fin (26–28), les Agenais ont craqué en encaissant deux essais en trois minutes avant la dernière pénalité de l’ouvreur castrais Urdapilleta sur la sirène. « Il nous a manqué 10 minutes pour nous imposer. Mais au delà de ça, on manque d’assurance dans notre organisation. Nous ne sommes pas assez costauds. On s’est mis en danger sur de nombreuses sorties de cadre défensives et à ce niveau de la compétition, cela ne pardonne pas. Comme tout le monde a pu s’en apercevoir, il y a eu des montées très naïves en défense et on doit rapidement corriger cela. » concédait l’entraîneur des trois-quarts lot-et-garonnais. « C’était un match avec deux mi-temps totalement différentes. Une première avec un vent en notre faveur mais que l’on a pas su exploiter et une deuxième contre le vent où il fallait plus porter le ballon et c’est ce qu’on a plus ou moins bien réussi à faire. ll y a des points positifs à relever malgré la défaite notamment sur le secteur offensif. »

Même son de cloche pour le jeune deuxième ligne Corentin Braendlin (23 ans) : « On est tous déçus car il y avait la place de faire un bon résultat à Castres mais on a craqué à la fin sur des erreurs individuelles et collectives. Je crois que l’on a laissé trop d’énergie sur des choses que l’on aurait pu faire beaucoup plus simplement et on manque de fraîcheur pour bien terminer la rencontre. En tout cas, sur l’état d’esprit, comme depuis le début de la saison, on ne peut rien reprocher à personne. Maintenant un autre gros combat nous attend samedi soir et il faudra prêt. »

En effet, c’est l’ogre toulonnais (démunis de certains internationaux) qui se présente à Armandie ce week-end. Un nouvel exploit est attendu pour retrouver le chemin de la victoire et se donner un peu d’air dans la zone rouge. Pour ce choc à domicile, le SUA LG sera privé de Mickaël De Marco, sorti à la 23ème minute de jeu à Castres et qui souffre d’une blessure aux ischio-jambiers. Un absence de plus en seconde ligne qui se rajoute à celles de Leandro Cedaro (opéré de l’épaule) et de Tom Murday (cheville) qui devrait profiter à l’ancien toulonnais Corentin Braendlin, auteur d’entrées intéressantes depuis le début de la saison.

 

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés