Une agence de voyage pour surfers aventuriers


L’image maltraitée du surfer peroxydé, très peu pour lui. Julien vient d’Agen (de Pont-du-Casse précisément) mais la ressemblance avec Brice de Nice s’arrête là. Le jeune homme de 29 ans a des idées et compte bien prendre la vague du succès entrepreneurial en concrétisant une idée qui lui trotte dans la tête : lancer une agence de voyage pour surfers et aventuriers. « Mon but est de faire partager ma passion du surf et de faciliter l’accès à l’aventure au plus grand nombre. »
Si Julien Labouyrie n’en est qu’au stade du projet, il compte se lancer dans le grand bain en 2018. « Cette année sera dédiée aux repérages, je pars en Australie, Nouvelle-Zélande et Indonésie pour trouver les plus beaux spots et me faire connaître des locaux. » Une fois les circuits défrichés, retour en Lot-et-Garonne pour commercialiser les offres de « Coz I Surf ».
Séjours courts ou longs, avec une dominante surf ou aventure, en famille ou entre amis, tout sera possible. Le guide Julien s’occupera de tout : « Ce qui empêche les gens de partir c’est parfois les recherches d’hébergement ou de logistique, là c’est moi qui m’occupe de tout. L’autre frein, c’est l’argent, mais là je vais tout faire pour proposer des tarifs abordables ».

Préserver les richesses naturelles

Ce goût du partage et de l’entreprise, il l’a eu lors d’une traversée, littérale, du désert australien. Après avoir quitté son CDI de frigoriste et une copine pas emballée, il est parti seul en Australie et s’est fait piquer par le virus de l’aventure. Contagieux ? Il l’espère. Sa famille et ses amis d’enfance croient en son projet et forment une équipe autour de Julien. Le profit n’est pas son seul moteur. A côte de l’entreprise, il monte une association qui sera chargée de promouvoir la sauvegarde des richesses naturelles.

Gauvain Peleau-Barreyre

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés