Assises de la culture // Enfin reconnus ?


Depuis 14 ans, la compagnie de l’Escalier qui monte aligne les créations théâtrales avec la volonté farouche et parfois peu évidente, de mettre en scène des auteurs contemporains et vivants.
Aux manettes de la structure, on trouve Jean-Christophe Houin, metteur en scène, comédien et auteur. A son tableau de chasse, se trouve le festival d’Avignon avec une pièce qui a fait du bruit, traitant de l’inceste, intitulée « Dans la peau » écrite par Hugo Paviot.
S’y ajoutent de nombreuses créations, notamment jeune public, qui tournent partout en France.
Jean-Christophe a eu vent des Assises de la culture lors de la campagne municipale de Jean Dionis du Séjour  : « A l’époque, j’assistais à une réunion sur la culture agenaise. J’ai plutôt trouvé que c’était une bonne idée de prendre l’avis des Agenais, leurs attentes, leurs modes de pratique. Il est toujours bon de faire un état des lieux ».

Attentes et inquitéudes

Cependant, le directeur de la compagnie de l’Escallier qui monte a vite éprouvé quelques inquiétudes : « Déjà, lors de cette réunion, et avant même un quelconque audit, le maire avait dans l’idée de créer un festival de musique classique… Je crains que le budget de la culture soit revu, non pas en fonction de l’audit, mais pour pouvoir programmer ce festival ».
Jean-Christophe Houin regrette également qu’aux côtés du sondage en ligne, il n’existe pas un forum : « Ce qui aurait pu être une plate-forme intéressante de débat démocratique sur le sujet ». Il s’étonne également de ne pas avoir été jusqu’ici consulté, notamment par le cabinet d’audit commandité par la municipalité : « Pour ces raisons, je reste inquiet sur ce que l’on va faire du résultat de ces Assises. Si elles permettent de dégager une politique culturelle reconnaissant pleinement les artistes locaux qui font vivre ce territoire, tant économiquement que culturellement, ce sera une réussite. Car pour l’instant, nous n’avons pas réellement l’impression que les élus reconnaissent notre travail ».

Annabel Perrin

Fiche d’identité

Structure : La compagnie de l’Escalier qui monte
Genre : théâtre
Domiciliée au centre culturel – Agen
Existe depuis 14 ans
Emploie quatre salariés permanent, 7 intermittents, une personne en service civique
Nombre de représentations en 2014 : 80 dont 20 en Lot-et-Garonne et 7 à Agen
Ateliers théâtre avec 103 élèves
Subvention municipale : 4 275 euros soit 3,2% du budget

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés