Aurillac- Sua LG // Samedi 1er novembre au stade Armandie à 18 h 30 – Confirmer l’embellie


Une petite semaine de vacances, c’est court, très court même. Mais contrairement à celle que les Agenais avaient connu à la fin du premier bloc, cette dernière aura été beaucoup plus reposante, au moins moralement. En signant trois victoires de rang et en recollant au peloton de tête au terme du deuxième bloc, les Agenais se sont offerts une sacrée bouffée d’oxygène : « Les gars sont partis en vacances le cœur léger avec le sentiment d’avoir fait le job, du coup ils ont vraiment pu en profiter » reconnaissait hier en conférence de presse leur manager Mathieu Blin.
Bien reposés, les Agenais vont pourtant devoir vite renfiler le bleu de chauffe. Car ce troisième bloc ressemble à tout sauf à une balade de santé. Avec trois déplacements au programme, pour seulement deux réceptions dont un derby qui sent déjà la poudre face à Montauban dans une semaine à Armandie, les protégés du duo Crenca-Prosper vont passer de nouveau au révélateur d’une PRO D2 qui ressemble de plus en plus au parcours du combattant : « Par le passé, on a parfois eu du mal à bien aborder les débuts de bloc, j’espère que cette fois-ci on sera exact au rendez-vous. »

Cinq matches pour savoir

Ce troisième acte débute par un premier voyage périlleux à Aurillac, dès demain, contre un adversaire redoutable à domicile puisque invaincu depuis le début de saison : « Devant ils mettent des châtaignes et derrière ils jouent de partout » résume Lionel Mazars, le capitaine agenais. Le décor est planté : « Ils sont très bons en conquête et notamment en mêlée » ajoute Jeannot Crenca qui a visiblement été impressionné par un pack cantalous très en verve. « On va être de suite dans le vif du sujet. Contre Narbonne, leur mêlée a été deux fois derrière l’en-but audois, on est prévenu. »
Reste qu’Agen a toujours bien réussi dans le passé à Jean Alric avec quatre succès en cinq déplacements en championnat. Et que logiquement il reste favori d’une rencontre qui pourrait offrir au SUA une belle occasion de s’installer de façon plus confortable dans le trio de tête : « Tout va très vite dans ce championnat. Nous étions quatorzièmes il y a peu, nous voilà quatrièmes mais avec seulement un point d’avance sur nos poursuivants » rappelle à juste titre Mathieu Blin, qui veut éviter de voir ses troupes plongées dans l’euphorie. Et Jeannot Crenca de conclure : « Ce  qu’on peut dire c’est que, quoi qu’il arrive à l’issue de ce bloc, on aura une photographie claire de ce à quoi notre saison va ressembler. » Rendez-vous est pris au soir du 21 décembre au sortir de ces cinq rencontres à venir…

Cyril Recondo

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés