Baudoux-Griffond au chevet du petit patronat


Ils étaient une quarantaine de patrons de TPE et PME à avoir répondu présent à l’invitation du duo Baudoux-Griffond en lice pour les départementales ce mardi pour un petit déjeuner éco. Et pour une fois, ce sont les patrons qui ont revendiqué :  » Ils nous ont beaucoup parlé de leurs difficultés au quotidien à gérer leur entreprise  » un constat qui revenait à l’heure de dresser le bilan de cette rencontre avec Corinne Griffond.  » Tous regrettent notamment la distance qui existe à l’heure actuelle entre les pouvoirs publics et notamment le Conseil général, et eux. Leur problématique est différente de celles des grandes entreprises et ils ont souvent l’impression d’être délaissés. »

Une plate-forme de services dédiée aux TPE

Corinne Griffond l’assure, elle saura les entendre : « Ce n’est pas de la démagogie, mon binôme, (Ndlr, Yann Baudoux, patron d’une PME) est confronté aux mêmes difficultés qu’eux au quotidien. C’est un sujet qui nous tient à coeur. De toutes les façons, on a bâti notre campagne sur l’écoute. On a des idées bien sûr mais on a pris soin de réunir tour à tour les acteurs de notre canton pour entendre leurs besoins. » Parmi leurs projets, le duo a l’idée de créer une vraie plate forme de services destinés aux TPE-PME:  » Un service et un vrai, dédié à ces entrepreneurs qui n’ont ni comptables, ni DRH dans leur effectif. Avec une vraie réactivité et sans la lenteur administrative qui va avec… »
Après les chefs d’entreprise, ce sont donc les professionnels des métiers de la santé puis ceux du milieu associatif qui vont être invités à s’exprimer: « De ces échanges va naître notre profession de foi. Car contrairement aux autres partis on n’a pas imprimé les programmes avant d’avoir fait semblant de les écouter ou de prendre en considération leurs remarques. Nous on bâti avec eux… » On ne sait si Corinne Griffond est amatrice de football mais visiblement, comme ses collègues masculins, elle sait aussi tacler quand il le faut…

Cyril Recondo

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés