Belles voix et textes sensés


La quinzième édition du festival GeorJacLéo s’est déroulée avec succès dans le jardin de l’église de Vianne et dans la salle Jourdain-de-l’Isle. Le soleil fut de la partie, ce qui incita le public à se déplacer pour découvrir des artistes qu’auraient certainement largement apprécié Brassens, Brel et Ferré. On va de découverte en surprise au fil de ce rendez-vous musical devenu pérenne et réputé par-delà les frontières de Lot-et-Garonne. Soutenu par la municipalité et le Conseil général, GeorJacLéo a gagné ses lettres de noblesse et n’a plus rien à envier à d’autres festivals de même nature. Pierrette Leplant, la présidente de l’association éponyme, et son équipe se mettent au service du public tout au long du week-end. Alain Rossi, chanteur et cheville ouvrière du festival, et son épouse Fanfan, sillonnent les routes de l’Hexagone pour découvrir de nouvelles voix. L’édition 2014 fut une belle réussite, le public a largement apprécié le tandem mère-fille de Barbara et Céline Deschamps. Le duo, qui se produisait en première partie de Natasha Bezriche, a enthousiasmé les festivaliers par ses créations. Des textes de la vie quotidienne, de la famille à la défense du terroir, des notes de musique jouées à la guitare et la voix de cristal de Céline ont fait de ce récital un petit chef-d’oeuvre au coeur du Festival. Les femmes ont prouvé leur talent tout au long du week-end. Natasha Bezriche a chanté « Lumière noire », récital autour de Léo Ferré ; ce fut la perfection avec une présence à la fois affirmée et discrète sur scène, accompagnée de Sébastien Jaudon au piano (direction musicale), de Philippe Bourlois, à l’accordéon et au bandonéon, et Pascal Jemain, au violoncelle. Natalia Balachova, Moscovite, a elle aussi tout donné dans « Mes chansons françaises ».

Un public comblé

Et que dire de Catalina Claro, de Santiago du Chili, venue spécialement pour offrir au public français ses textes en espagnol. Elle a su intégrer à son jeu de scène des chanteurs et musiciens d’ici, tels Michel Maestro et Jo Labita. Anne Sylvestre a clôturé le week-end, après qu’Andréa Belli, Franco Pietropaoli, Régis Najac, Michèle Breandon, Jo Labita, Jonatan Saïssi, Dominique Babilotte, Christian Laborde, Fabienne Balangie-Argiro, Lizz Plum et le fidèle François Fernandez ont, chacun à leur manière, enflammé les planches de GeorJacLéo. Les spectateurs ont été attirés par la bonne odeur des assiettes gourmandes des apéro-concerts, les produits locaux étant toujours à l’honneur.
Le repas du dimanche soir a rassemblé, comme d’habitude, organisateurs, artistes et  public, en toute convivialité

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés