Bières 100% locales


Le vin, il l’avoue, c’est pas son truc… Henri Michez est un amateur averti de bière, fidèle à ses racines belges héritées de ses parents. Arrivé à La Croix Blanche à l’âge de huit ans, une fois adulte, il n’a pas voulu partir de ce petit coin de paradis qu’ont créé ses parents, autour des chevaux, le Domaine de Bernou : «  Ils ont peu à peu ouvert des chambres d’hôtes au fil des séjours d’amis tout d’abord puis par le bouche à oreille. Moi, j’ai rénové une partie du Domaine pour y vivre avec ma famille. Et j’ai eu l’idée de brasser ma propre bière, en amateur, pour le goût d’abord et aussi pour savoir précisément ce que je buvais ». Car Henri Michez est également sensibilisé l’environnement et l’agriculture raisonnée. Et il ne s’est donc pas contenté de brasser dans sa cave mais s’est également mis à cultiver orge et houblon dans les champs attenants au Domaine. Bien entendu, il n’utilise aucun traitements chimiques : «  Je suis donc dépendant des facteurs saisonniers et je ne peux pas sortir de gros rendements. Mais cela n’a jamais été mon objectif ». Même le brassage se fait en fonction des saisons : « Avec une fermentation basse quand il fait plus froid, qui donne une blonde légère et une fermentation haute quand il fait chaud ». Henri Michez produit actuellement 200 litres par semaine en moyenne, 5 000 litres par an et développe peu à peu sa gamme : « J’ai commencé avec de la blonde en bouteille, il y a trois ans. Aujourd’hui, je propose également de l’ambrée et de la brune ». Henri Michez s’amuse parfois à produire des bières de saison, comme cet été avec une bière aromatisée à la figue : « Avec un sirop fabriqué maison et des fruits ramassés dans le jardin » précise Henri Michez. La Brasserie des Cèdres respecte également les circuits courts et pas question donc de faire faire des milliers de kilomètres à sa bière pour fournir des éventuels clients : « C’est pour cette raison que les ventes se font surtout dans le département, sur les marchés,  à la carte de certains restaurants de renom ou encore en direct producteur ». Mais Henri Michez a cependant de nouvelles ambitions, notamment celle de tripler son volume de production : « Mon frère vient de me rejoindre sur la société pour valoriser au mieux le produit et trouver de nouveaux débouchés. C’est un tournant pour la Brasserie des Cèdres qui a à peine trois ans d’existence ».

Annabel Perrin

Brasserie des Cèdres, sur le Domaine de Bernou, allée des Cèdres – La Croix Blanche –
Ouvert tous les après-midis de 15 heures à 18 heures sauf le dimanche. Infos au 06 73 94 68 10

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés