Une brasserie bien-être dans les assiettes


Yan Douady est comme les chats. Il a eu plusieurs vies et retombe toujours sur ses pattes. Après la direction du cinéma agenais durant plusieurs années, après la scène et deux albums de chansons françaises produits, le voilà qui se lance dans la restauration. Mais pas de manière conventionnelle… Avec Julie Modat, sa compagne dans la vie, il a ouvert une brasserie « populaire », un mot auquel il tient, quartier du Pin : « Un quartier que j’aime bien moi et que je connais. Il a une mauvaise réputation à tort » remarque Yan Douady. Au-delà de sa géolocalisation « Au Ptit Bonheur » a une autre spécificité : « Nous travaillons uniquement avec des produits locaux, de circuits courts, bio le plus possible et au moins issus de l’agriculture raisonnée ». Une philosophie qui habite Yan et Julie depuis déjà longtemps dans leur quotidien : « Nous les bobos gentils » ajoute en souriant Yan. « Au départ, on ne souhaitait pas forcément se lancer dans la restauration, mais plutôt travailler sur la nutrition et le bien-manger. Et puis le projet s’est étoffé, notamment avec le soutien de Michel Dussau, notre coach dans l’aventure ». Ce dernier leur pose d’ailleurs chaque semaine un de ses plats signatures à la carte. Une carte qui ne joue pas celle de l’offre multiple mais plutôt de trois entrées, plats et cinq desserts très travaillés sans oublier un végétarien et du sans gluten. La carte change à chaque service : « On s’est entouré de professionnels de la restauration, en cuisine et en salle et on les écoute. Ici, pas de micro-ondes et les congélateur est vide… Il ne sert qu’à figer les chocolats pour les pâtisseries. Quant à moi au final, je continue de faire mon métier, la gestion et le management ». Et ce ne sont plus des bobines de film qu’il réceptionne mais des filets de pommes de terre ou autres… « Nous sommes très pointilleux sur leur provenance. On va même visiter les exploitations pour du direct producteur ». Cafés et thés n’échappent pas à la règle du bio… « On fait attention aux prix car on n’oublie pas que la brasserie doit rester populaire ». Son nom n’est pas non plus un choix du hasard. « Au P’tit Bonheur » est le titre de sa chanson fétiche…

Annabel Perrin

Quartier des cinémas – Résas au 05 53 96 72 63

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés