Bruno Dubos veut rassurer après les deux démissions municipales


«Ce sont deux élus qui se sont engagés et qui ont bien mené les dossiers. Ils ont fait du bon boulot. » Les premiers mots de Bruno Dubos, le maire de Foulayronnes, à l’endroit de Michèle Roland et Serge Vayssière sont plutôt laudatifs afin d’éviter toute polémique. Ces derniers ont tous deux démissionné du conseil municipal cette semaine. « Ce n’est pas pour des raisons  personnelles, précise Michèle Roland, qui était jusque là déléguée à la Petite enfance. Je n’étais simplement plus en phase avec la gouvernance et le fonctionnement de la municipalité. »
Elle affirme avoir besoin de temps pour digérer cette décision douloureuse. « J’avais beaucoup d’employés municipaux sous ma responsabilité, des gens avec qui j’ai travaillé avec coeur pendant deux ans et demi », ajoute-t-elle visiblement marquée. Un choix que Bruno Dubos « respecte, même si cela ne fait jamais plaisir de perdre deux des nôtres ».
Concernant la prise en charge du dossier petite enfance, le premier édile se veut très rassurant : « Nous avons à Foulayronnes l’une des plus grandes écoles maternelles/élémentaires du Lot-et-Garonne et le système tourne très bien grâce aux agents territoriaux. Nous, les élus sommes surtout là pour soutenir l’administration. Même chose pour le centre de loisirs encadré par des animateurs plus que compétents ».
Deux suppléants vont prochainement faire leur rentrée au conseil municipal, Bernard Lavergne et Karène Guyonnet, en attendant une nouvelle répartition des délégations.

Dimitri Laleuf

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés