Un budget prudent mais des investissements quand même


Les élus du conseil municipal néracais se sont réunis il y a quelques jours pour procéder au traditionnel débat d’orientations budgétaires qui donne le ton de ce que seront les investissements de la Ville pour l’année à venir. « Notre stratégie financière n’est pas nouvelle », a indiqué le maire Nicolas Lacombe, rappelant les trois piliers autour desquels son équipe mène sa politique budgétaire depuis les débuts, à savoir : une maîtrise stricte des dépenses de fonctionnement, la stabilité des taux d’imposition, et la réduction de la dette tout au long du mandat.
Une stratégie jusqu’ici respectée, puisque en terme de fonctionnement, la ville confirme une baisse des dépenses de l’ordre de 6% entre 2016 et 2017. Une politique qui va être maintenue, malgré le casse-tête que représente la baisse des dotations chaque année plus marquée.
Malgré cela, les taux d’imposition n’augmenteront pas en 2017 et ceci est d’autant plus remarquable que cette stabilité s’affiche pour la dixième année consécutive.
Enfin, la réduction de la dette de la ville se poursuit. Celle-ci atteignait 7,5 millions d’euros en début de mandat en 2014, et sera dans la continuité de la politique menée par l’équipe municipale ramenée à 6,2 millions en 2020.
Economies et bugdets maîtrisés sont, on l’aura compris, les maîtres-mots du budget néracais, ce qui n’empêchera pas pour autant les investissements. Ceux-ci vont concerner notamment la fin des travaux du quartier Coubertin, la mise en route de la rénovation de la rue Gambetta, la poursuite de la restauration du château et celle de la salle Paul Charles au centre Haussmann.
Les animations phares de la capitale de l’Albret seront également reconduites qu’il s’agisse du marché Saveurs et Guinguette qui célébrera en 2017 son 10ème anniversaire, de la Garenne Partie qui débutera dans quelques jours ou bien encore de So Gascogne, désormais inscrite au programme des réjouissances estivales.
Enfin, l’équipe municipale entend travailler cette année et jusqu’à la fin du mandat, à la revitalisation du centre-ville. La municipalité devrait ainsi mettre en place un programme de 19 actions concrètes sur différentes thèmes comme  le soutien au commerce local, le stationnement, l’environnement, l’habitation en centre-ville… entre autres. Un comité de pilotage devrait voir le jour et une première réunion avec les commerçants et les acteurs économiques est d’ores et déjà programmée pour le 5 avril.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés