Carnot : Ces arbres qui gâchaient la forêt


Couper pour sauver, un dilemme auxquels les jardiniers sont souvent confrontés. La mairie a tranché. C’est au coeur de l’été que les riverains du jardin de Jayan, côté boulevard Carnot, ont assisté à la disparition d’une dizaine d’arbres. Ces végétaux étaient plantés sur le trottoir et bordaient le parc récemment rénové. Après des années de bons et loyaux services pour les poumons des Agenais, ils laissent désormais la place à des souches fraîchement découvertes.

Des arbres vieux et malades

Cette coupe estivale répond en fait à plusieurs problèmes posés par l’évolution de ces vieux prunus et érables. D’abord leur espace vital, à savoir des fosses rectangulaires aménagées dans le trottoir, ne leur permettait pas de se développer correctement. Conséquence ou pas, les arbres souffraient « d’un état phytosanitaire médiocre », explique-t-on au service des espaces verts. La coupe et l’arrachage ont donc été nécessaires. Ce qui donnera aussi de l’air aux arbres du parc voisin qui pourront étendre leurs racines sans rentrer en concurrence avec leurs cousins du boulevard. Par ailleurs, le quartier et ses trottoirs font l’objet d’une opération de réfection.

Economie d’énergie et d’eau

Mais que l’on se rassure, cet état de friche ne devrait pas durer puisqu’un remplacement est programmé pour l’automne prochain. Si les essences qui prendront place ne sont pas encore connues, elles seront plus « respectueuses des évolutions de notre climat et offriront une vue dégagée sur Jayan avec un objectif d’embellissement paysager », indique Nadège Lauzzana, adjointe aux Paysages et Espaces verts. L’élue rappelle également que la ville s’est engagée dans une réflexion plus globale sur sa consommation énergétique, incluant donc les espaces verts comme régulateur de température au sein de la cité.

Gauvain Peleau-Barreyre

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire

* Champs Requis
Votre E-Mail ne sera pas publié.
Votre commentaire doit être validé par un administrateur avant d'apparaître.