Les cartes grises en préfecture, c’est terminé !


Ce vendredi à midi, les guichets de la préfecture auront traité leurs dernières demandes de carte grise et de permis de conduire. Désormais il faudra se rendre rendre en ligne pour se voir délivrer ces titres. Cette dématérialisation des services publics fait partie du « Plan préfectures nouvelle génération » (PPNG) présenté en 2015 par Bernard Cazeneuve. L’objectif annoncé est de « simplifier la vie administrative pour les usagers ».

« Nous mettons tout de même des points numériques équipés de scanner (voir liste ci-contre) à disposition des Lot-et-Garonnais pour qu’ils puissent effectuer les démarches, précise-t-on du côté de la préfecture. Pour les personnes qui ont des difficultés ou des réticences à l’utilisation d’internet, des médiateurs numériques en service civique les accompagneront. »

Un prestataire privé pour les cartes grises

Ces nouvelles habitudes à adopter semblent un peu brusques pour certains. C’est en tout cas ce que pense Gilles Charollais. « En tant que garagiste à la Croix-Blanche, j’avais l’habitude de me rendre en préfecture pour des cartes grises. C’est là que j’ai appris il y a quelques mois la suppression des guichets physiques. J’ai donc eu l’idée d’ouvrir une boutique pour prendre, en quelque sorte, le relais », explique-t-il. Ce commerce 100% privé d’un nouveau genre qu’il tient avec son épouse Caroline est ouvert depuis le 23 octobre dans la rue Molinier à Agen.

En l’espace de deux semaines, le couple a déjà traité plus d’une cinquantaine de procédures. « Dans la plupart des cas, ce sont des gens qui ont d’abord essayé les démarches en ligne mais pour qui ça n’a pas fonctionné, à cause par exemple d’un mauvais format de documents. En venant nous voir, ils nous donnent mandat pour le faire à leur place. On leur demande les pièces nécessaires et on gère la suite, avec un suivi en temps réel », détaille Gilles Charollais. La prestation coûte 29,90Ä pour une carte grise, 9,90Ä pour un enregistrement de cession ou un changement d’adresse. Un tarif qui s’ajoute à celui demandé par l’Etat pour délivrer le précieux sésame, sachant qu’en Lot-et-Garonne, un certificat d’immatriculation coûte en moyenne 220€. Les époux Charollais ne peuvent pas encore assurer les opérations plus particulières comme les transformations, les corrections d’erreurs ou l’immatriculation des véhicules importés. « Mais cela devrait être le cas prochainement », indiquent-ils.

Si « Carte Grise Agen » est la première boutique de ce type à voir le jour en Lot-et-Garonne, elle pourrait ne pas être la dernière. Ce créneau de l’aide dans les démarches administratives est déjà bien concurrentiel sur le net. « Avec la réforme, on risque d’assister à du grand n’importe quoi, avance Gilles Charollais, pointant du doigt le comportement de certains sites internet. De notre côté, on se veut d’abord rassurants avec un contact humain et surtout un agrément total des services de l’Etat. »

Dimitri Laleuf


Où faire une demande de carte grise ?

Avec la suppressions des guichets, il existe plusieurs moyens pour effectuer les démarches relatives au certificat d’immatriculation :

– En ligne : sur le site de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS) https://ants.gouv.fr

– Sur les « points numériques » : des bornes connectées à internet et équipées de scanners sont accessibles à l’accueil de la préfecture d’Agen, de la sous-préfecture de Marmande ainsi qu’à la Maison de l’Etat à Nérac. D’autres seront prochainement installées dans les Maisons de services au public (MSAP) des communes de Castelmoron, Castillonnès, Damazan, Laplume, Meilhan-sur-Garonne et Puymirol.

– En boutique : chez Carte Grise Agen, 13 rue Molinier (ouvert le lundi 8h30-18h, du mardi au jeudi de 8h30 à 12h et de 14h à 18h, le vendredi 8h30-16h, le samedi matin sur RDV). Infos au 05 53 67 62 76 ou sur www.cartegriseagen.fr

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés