Ce jeune entrepreneur a de la reprise


La boucle est loin d’être bouclée. Nikolas Simon a beau être revenu de son expérience parisienne pour retrouver sa terre natale, à 31 ans, sa seconde vie professionnelle vient de débuter. Quand ses compagnons de promo se destinaient à l’international, valorisant leurs diplômes d’ingénieurs et de commerciaux auprès de « grosses » boîtes, Nikolas savait très bien qu’ils ne les suivraient pas. « Je suis un entrepreneur, c’est dans mon ADN. Et en France, 98% des entreprises sont des TPE ou des PME. Personne n’en parle, tout le monde pousse à créer des start-up, mais ce n’est pas ce que je recherchais. »

Technologie et convivialité
Le Lot-et-Garonnais s’est donc mis en quête de trouver une société à reprendre. Trois préalables président : trouver une « petite » boîte, bien s’entendre avec le cédant et exercer dans le domaine des technologies. Il découvre Action Télécom Visiolib et la rencontre avec le vendeur fait mouche. Depuis six mois, Nikolas Simon reprend à son compte l’activité d’intégration de solutions de communication. Avec son équipe, il prend en charge le parc téléphonie et informatique d’une entreprise cliente. La déclinaison Visiolib permet de se glisser dans la niche à fort potentiel des visio-conférence. Du réseau aux terminaux en passant par leur gestion, l’entreprise agenaise s’occupe de tout. Et joue la carte de la proximité comme atout face aux géants du secteur. « C’est notre force. Nous proposons à nos clients un guichet unique pour répondre à leurs questions ou intervenir en cas de problème. Les grosses entreprises n’ont pas notre réactivité », explique Nikolas Simon. L’expertise technologique est renforcée par la proximité avec ses clients (près de 200 dans le quart sud-ouest). Un réseau qu’il cultive avec les armes de sa génération. Comme hier lors d’une journée où clients et spécialistes du high-tech ont pu se retrouver autour d’un golf ou d’une partie de poker. Un business à la cool qui peut rapporter de l’or à l’appel.   

Gauvain Peleau-Barreyre

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés