Ce week-end sur scène


Agen – Foulayronnes // Punish Yourself + Les Tambours du Burundi + Outcasts + Les partisans

Le Strummer Fest continue ce week-end avec les temps forts du festival ces vendredi et samedi soirs. Il occupe ces deux jours respectivement les scènes du Florida et du Galion à Foulayronnes.

Au Florida, ce sera un one shot, avec une création impulsée par l’équipe de la structure qui a amené une collaboration on ne peut plus étonnante entre le groupe Punish yourself et les Tambours du Burundi. Ils ont une demi-journée pour pondre leur show et entre l’univers déjanté et rock puissant de Punish et celui impressionnant et rythmé des Tambours, le résultat risque fort bien de faire mouche. On pourrait croire que le projet est quelque peu éloigné de l’univers des Clash, fil rouge du Strummer Fest… Pourtant, c’est en brisant les barrières culturelles que l’on y retrouve l’esprit de Joe Strummer…

Samedi, c’est dans un tout autre registre plus en phase avec le festival que la soirée va défiler. Le Strummer propose ainsi une affiche formée de quatre groupes de naissance régionale à internationale. Dans l’ordre ou le désordre, Les Partisans, originaires de Lyon et légendes de la scène rock alternatif française, font leur retour pour quelques dates seulement dont celle agenaise.
Autre tête d’affiche, venue de Belfast, The Outcasts a été l’un des premiers groupes punk irlandais des années 70.
Korttex, Perpignanais d’origine, se situe entre le ska et le hardcore. Un groupe formé sur les cendres de Kargoll’s. Enfin, Resaka Sonora revient cette année depuis Bordeaux avec son répertoire inspiré du stade de Bordeaux.

Vendredi 27 novembre à 21 heures au Florida –
Tarifs de 10 à 14 euros – Infos et résas sur www.leflorida.org

Samedi 28 novembre à 20 heures au Galion de Foulayronnes –
Tarifs de 10 à 15 euros – Infos et résas  sur www.weezevent.com

Agen  // Radio city – Culture Bar- Bars

C’est une première pour la ville d’Agen. Le festival Bar-Bars débarque en ville et plus précisément au Radio City. Démarré depuis Nantes, ce festival qui s’amuse à investir les bars des villes pour en faire des salles de concert, fait des petits d’année en année. Ainsi, après Toulouse, il a contaminé Agen pour deux soirées ce week-end.
Vendredi à partir de 22 heures, Skysailor and Øz, duo de dj bordelais, vient faire défiler les scuds de deep house, bass house et électro tout en y mêlant quelques instrus live.
Samedi toujours à 22 heures, le groupe de rock, plus ou moins à billy, Minima social club prend la suite avec en poche leur premier album.

Vendredi 27 novembre et samedi 28 novembre à 22 heures – Gratuit

Villeneuve-sur-Lot // Théâtre Georges-Leygues – Une folie

D’après Sacha Guitry
Mise en scène de Francis Huster
Avec Olivier Lejeune, Lola Dewaere, Steve Suissa
L’histoire : Le docteur Flache, célèbre psychiatre, est sur le point de quitter Paris pour prendre sa retraite dans le midi, laissant ses patients, son joli petit pavillon du XVIIIème et son infirmière… Mais c’est sans compter sur l’irruption soudaine de Jean-Louis, puis de Missia dans son bureau, chacun lui demandant d’examiner son conjoint, qu’il croit devenu fou…

En 1934, le divorce est un sujet encore très délicat. Avec Une folie, Sacha Guitry, en véritable visionnaire, brise ce tabou avec humour et finesse.
La date est importante et symbolique puisque naissait, il y a 80 ans, le théâtre Georges-Leygues inauguré par Sacha Guitry et la création de sa pièce La fin du monde. Une folie est donc un clin d’oeil historique avec au casting des noms prestigieux : Francis Huster à la mise en scène pour un rôle sur mesure dédié à Olivier Lejeune. Le thème est très actuel, avec au coeur des dialogues, l’usure du couple… La pièce en quatre actes se déroule dans le petit bureau du psychiatre.

Dimanche 29 novembre à 16 heures – Tarifs de 10 à 25 euros –
Infos et résas au 05 53 40 49 49

Agen  // Théâtre Ducourneau – Le Prince, tous les hommes sont méchants

Un stage de management avec Nicolas Machiavel peut-il permettre de gravir les échelons de son entreprise ? C’est l’expérience que tentent trois jeunes stagiaires. Sous l’égide d’un formateur saugrenu et de son assistante, ils se lancent dans une course éperdue pour la couronne. Qui prendra le pouvoir ? Les paris sont ouverts et tous les coups sont permis… Avec beaucoup d’humour, Laurent Gutmann met en scène un stage de formation aux préceptes du célèbre Florentin…

Vendredi 28 novembre à 20h30 –
Tarifs de 18 à 30 euros – Infos et résas au 05 53 66 26 60

Nérac // Espace d’Albret – Elodie Alice Septet

Elodie Alice plonge dans l’âge d’or du jazz américain des années 20 à 60. En duo, trio, quartet ou septet comme sur la scène de l’Albret, elle interprète les standards du Great American Songbook (Duke Ellington, Cole Porter, George et Ira Gershwin, Rodgers et Hart, etc.) et quelques perles oubliées de ce grand répertoire.
Elodie Alice a d’abord conjugué sa formation musicale et vocale à des projets très différents : théâtre, tango argentin, folk anglaise, chanson française. Quant au jazz, c’est une histoire d’amour qui a commencé pour elle très tôt au cinéma, via les comédies musicales américaines et françaises. Plus tard, son expérience canadienne lui offre un formidable espace pour consolider sa culture des standards américains et commencer à se produire en public.

Vendredi 27 novembre à 20h30 –
Tarifs de 8 à 20 euros – Infos et résas au 05 53 97 40 50

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés