Chez les jeunes // Les Cadets B joueront aussi leur finale


A l’heure où les professionnels du SUA brillent au sommet du championnat de Pro D2 et vont jouer leur va-tout ce dimanche contre La Rochelle, les jeunes du club ne sont pas en reste. En effet, l’équipe des Cadets B jouera la finale du championnat de France contre l’ogre toulousain, toujours présent dans les catégories de jeunes.

« On n’a pas volé notre place »
« La route a été longue pour en arriver là » confie Cyril Lazaro l’entraîneur des trois-quarts. Et pour cause, les Cadets B sont sortis d’une poule relevée, composée de Brive, Tarbes, Aurillac, Auch, Castres, Pau et Toulouse. Ces derniers ont terminé premier de la phase régulière, seulement à quatre petits points devant le Sporting qui les retrouvera donc en finale ce week-end.
Les Cadets B d’Agen ont ensuite écrasé le Racing 44 à 0 en huitième de finale, avant d’éliminer Narbonne en quart sur le score de 18 à 13. En demi-finale, les hommes de Thomas Darracq, le manager, ont eu fort à faire face à Clermont-Ferrand (41-35). « C’est vrai que ça a été un match très serré et difficile pour nous mais les joueurs se sont battus pour cette victoire  » avoue Cyril Lazaro, avant d’ajouter « Tout ce qu’on peut dire c’est qu’on n’a pas volé notre place et qu’on donnera tout ce qu’on a contre Toulouse ».

Pôle Espoir de Talence
Le groupe agenais s’appuie sur un solide collectif composé de très bonnes individualités, puisque vingt-cinq des trente-cinq joueurs de l’effectif font partie de la sélection du Périgord Agenais et trois d’entre eux sont même au pôle espoir à Talence. « Les joueurs sont complémentaires et l’équipe est aussi forte devant qu’à l’arrière » explique ainsi Cyril Lazaro. Et les jeunes Bleu et Blanc feront face à une très belle équipe de Toulouse, dont le jeu basé sur un collectif bien huilé a été étudié par le staff agenais. « On ne va pas tout vous dire mais les Toulousains jouent beaucoup autour de leur excellent troisième ligne centre et il faudra qu’on soit très agressif si on veut gagner la finale » révèle l’entraîneur des arrières.

« Si on gagne, on se rase la tête »
Une victoire ce dimanche à Beaumont de Laumagne en Tarn-et-Garonne serait donc une nouvelle ligne inscrite sur le palmarès du SUA chez les jeunes et offrirait une grande fête pour tout le club.
« On fêtera la victoire avec tout le monde, tous ceux qui nous aident au quotidien et tous les entraîneurs qui ont eu ces joueurs entre leurs mains à un moment, car si on l’emporte ce sera aussi leur victoire » déclare l’entraîneur des trois-quarts, qui termine en annonçant « Et puis si on gagne, on se rase tous la tête ! ».

Guillaume Vigier

Pas de lever de rideau

C’eut été le timing parfait. Le match de finale des Cadets B du SUA contre leurs homologues du Stade toulousain aurait pu se jouer en lever de rideau du match SUA LG-La Rochelle à Bordeaux. Mais non. « Pour tout vous dire, la Ligue en avait accepté le principe, a déclaré le maire d’Agen jeudi dernier, mais ce sont les Toulousains qui ont réfusé. » Une proposition de dernière minute a été évoquée pour jouer la rencontre après la finale d’accession. Ce qui n’arrangeait personne… Surtout pas les petits Agenais. Le match se jouera donc bien dimanche, mais à Beaumont de Lomagne.
Yves Salesse, président de l’association, y est aussi allé de son commentaire. « Ce n’est pas bien ce qu’a fait le Stade toulousain, nous aurons nous en souvenir pour la saison prochaine. » Si jamais le SUA LG évolue en Top 14 la saison prochaine, la rencontre contre leurs voisins de Garonne s’annonce chaude…

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire

* Champs Requis
Votre E-Mail ne sera pas publié.
Votre commentaire doit être validé par un administrateur avant d'apparaître.