Colayrac // La réforme indolore pour les parents


«Nous tenions à mettre les choses au clair au vu des rumeurs qui couraient à Colayrac pour la rentrée prochaine ». Pascal de Sermet, maire de Colayrac, l’annonce de vive voix : la mise en place de la réforme scolaire ne changera rien dans les écoles colayracaises. La gratuité reste de mise et les horaires d’accueil dans l’enceinte des écoles sont identiques. « Nous avons multiplé depuis un an les réunions de concertation avec les enseignants, le personnel municipal et les parents d’élèves pour que tout se passe en douceur ».

Des tap par trimestre

Seul changement notable, l’obligation des inscriptions au temps d’activité périscolaires ou Tap chaque trimestre : « Pour les primaires, ces temps sont programmés deux fois par semaine, les deux autres jours, les enfants auront étude, puis service de garderie. En maternelle, par contre, les petits suivront des activités tous les jours ». Plusieurs activités sont mises en place dans le même temps pour permettre aux enfants de choisir selon leurs besoins et leur personnalité : le jeu, le repos ou le sport. Les activités périscolaires démarreront dès 16 heures et jusqu’à 17 heures. Le mercredi midi, la municipalité s’est démenée pour assurer le transport des enfants des écoles au centre de loisirs et au self : « Nous avons passé un accord avec les cars Pascal qui transportent déjà les collégiens d’Agen à Colayrac. Il prendra les enfants dans la foulée » ajoute Pascal de Sermet. Un système de garderie sera mis en place jusqu’à 12h30 pour les parents désireux de récupérer leurs têtes blondes pour le mercredi après-midi.

Un coût notable

Les activités seront assurées à la fois par le personnel d’animation de la ville mais également une partie du tissu associatif colayracais. La réforme a un coût supporté par le budget municipal de 30 000 euros soit, 1,6% du budget : « Certes, cela ne semble pas énorme, mais avec dans le même temps une baisse des dotations de l’État, la facture s’alourdit » ponctue Pascal de Sermet.

Annabel Perrin

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire

* Champs Requis
Votre E-Mail ne sera pas publié.
Votre commentaire doit être validé par un administrateur avant d'apparaître.