Le « Colo » sur un air latino


Les habitués ne s’y sont pas trompés. Depuis la fin du mois d’octobre, le Colonial Café a rouvert ses portes. Avec de nouveaux propriétaires. Morad Bencherbara et Evélyne Méron ont repris les rênes de la célèbre adresse agenaise, sans en changer le nom : « parce que ça fait partie du patrimoine agenais ». Mais le couple ne s’est pas juste contenté de « donner un coup de peinture ». Car si le néon rouge de l’enseigne est toujours en place, Morad et Evelyne voulaient s’installer dans le Sud-Ouest pour se retrouver et réunir leurs compétences, chacun dans leur domaine de l’animation et de la cuisine.

Initiations et soirées salsa

Morad proposera deux fois par semaine, les mardis et mercredis, des initiations à la salsa. Deux cours, à 19 heures et 20 heures, seront dispensés par le maître des lieux. Un préambule pour annoncer le virage latino du « Colo » qui se transforme en restaurant à ambiance musicale du jeudi au samedi. « C’est un concept qui manquait à la ville, explique Morad, et puis c’est ce que je proposais dans mon ancien bar de Tours, et les gens en étaient très contents. »

Cuisine et tapas bretons

Les week-ends à partir de 22h30, la partie restauration laisse donc la place aux déhanchements latinos. Le temps de découvrir tout de même aux nouveaux goûts culinaires mis en place par Madame.
La formule restauration est toujours là avec une carte proposant des menus ou formules allant de 8€ (le midi) à 26€ (pour le menu gourmand).
Bretonne d’origine, celle qui officiait dans une brasserie angevine avant de s’installer en Lot-et-Garonne a importé un peu de sa terre natale dans les assiettes. Avec notamment l’arrivée de tapas à base de galette bretonne. A découvrir du lundi au samedi.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés