Commerce // La viande se met en scène


C’est en quelque sorte un retour aux sources que vient d’effectuer Sébastien Ferrero. Depuis trois mois et demi, le voilà désormais aux commandes du Comptoir du Théâtre. Pour ceux qui connaissent l’Etable et son patron emblématique, Domi Ferrero, Sébastien n’est autre… que son neveu : « Depuis tout petit j’ai été plongé dans le milieu de la restauration. J’ai commencé le service à l’âge de 16 ans » confie l’intéressé. « J’étais directeur commercial mais j’ai été obligé d’arrêter. Ouvrir un restaurant est devenu un chemin naturel ». Et le rêve a pris forme. « Je cherchais une affaire à vendre. On m’a proposé plusieurs pistes intéressantes mais je voulais reprendre quelque chose de vieillissant pour pouvoir le remonter » explique Sébastien Ferrero. Entre la mairie et la rue Voltaire, lieu emblématique de la restauration agenaise, le Comptoir du Théâtre s’impose comme l’endroit idéal pour que le nouveau restaurateur mette ses idées à exécution. « Il m’a fallu six mois pour réussir à finaliser le projet. Aucune banque sur l’Agenais n’a voulu me suivre ».

Viandes, fromages et vins

« Mon but était de créer un bar à viande : je voulais un endroit qui puisse mêler un côté bar (NDLR : l’établissement possède la licence IV) et un côté restaurant avec comme spécialités les viandes, les fromages et le vin » détaille Sébastien Ferrero. Les amateurs de barbaque trouveront là leur bonheur. Le bœuf se décline sous toutes ses formes pour répondre aux attentes du plus grand nombre, de la mythique entrecôte jusqu’aux morceaux plus méconnus : « Nous essayons de remettre au goût du jour des viandes oubliées comme l’araignée, la poire ou la hampe ». Les produits proviennent en grande majorité de la région et tout est frais. « C’est une règle d’or : aucun produit surgelé. Nous travaillons plutôt avec des produits locaux et les commerçants du Marché-Parking » poursuit Sébastien Ferrero. La carte change toutes les trois semaines à un mois pour suivre le fil des produits de saison et s’agrémente de nouveaux plats.

« Comme à la maison »

Ouvert de 11 heures à 23 heures, le Comptoir du Théâtre a réussi un beau démarrage et a séduit les clients qui ont franchi ses portes. « Je suis pour l’instant très satisfait. Le concept plaît et les retours sont très bons. Nous avons bien transformé le restaurant pour en faire un endroit convivial où l’on se sent bien. On est comme à la maison ». Une impression qui se dessine au sein du quartier où l’entente avec la Mairie et le Théâtre fonctionne bien. « Durant les concerts organisés tout au long de l’été, je vais pouvoir installer un barnum place de la Mairie » sourit le maître des lieux. Le public est averti, le Comptoir du Théâtre présente sa nouvelle pièce !

 

Damien Bourdeilh

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire

* Champs Requis
Votre E-Mail ne sera pas publié.
Votre commentaire doit être validé par un administrateur avant d'apparaître.