Concours // Des photos pour se réapproprier le patrimoine


Alors que le Mai de la photo bat son plein, la CAGV lance un concours photo ouvert aux amateurs intitulé « Morceau d’architecture ».
Le principe est simple… Envoyer sa meilleure image consacrée au patrimoine architectural du Villeneuvois. Les clichés seront ensuite jugés par un jury composé d’élus et de professionnels du tourisme : « Une vingtaine seront choisis pour monter une exposition cet hiver » explique Charline Gazeau, animatrice Pays d’art et d’histoire au sein de la CAGV.  : « Nous ne jugerons pas de la qualité technique des photos, mais plutôt de leur qualité artistique, de leur originalité ». Le sujet est vaste et donne toute liberté aux concurrents : « Il peut s’agir d’un élément d’un bâtiment, le bâtiment dans son ensemble… Peu importe. Les légendes apposées aux photos seront également prises en compte ».

A la découverte des monuments
Ce premier concours photo en appelle d’autres et la CAGV compte bien faire perdurer l’événement : « Nous avons commencé par le patrimoine architectural car, dans l’imaginaire collectif, la notion de patrimoine s’applique surtout aux monuments. Mais le Villeneuvois possède également un patrimoine naturel riche, à découvrir ». Car le concours photo n’est qu’un prétexte pour Charline Gazeau à encourager les Villeneuvois à découvrir ou redécouvrir les richesses qui les entourent : « Ce concours est un projet participatif. Son principal objectif est que le public se rapproprie son patrimoine et s’implique dans sa préservation. Il est ouvert non seulement aux locaux mais également aux touristes ».

Annabel Perrin

Concours photo « Morceau d’architecture » ouvert jusqu’au 31 juillet – Infos sur grand-villeneuvois.fr – Inscriptions sur grand-villeneuvois.fr/concours-photo.php

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire

* Champs Requis
Votre E-Mail ne sera pas publié.
Votre commentaire doit être validé par un administrateur avant d'apparaître.