Conseil municipal // Un long fleuve peu tranquille


Cinq heures… Le conseil municipal de ce lundi 7 juillet aura été l’un des plus longs que la salle des Illustres ait connu. 50 points étaient à l’ordre du jour et pas des moindres. Et surtout, l’assemblée a débuté les débats avec de longs échanges sur la réforme territoriale en cours et le désir politique intéressé de voir la région Aquitaine ne faire qu’une avec Midi-Pyrénées… A la fin des échanges, le maire Jean Dionis du Séjour a donc été mandaté par le conseil pour adresser une motion au Président de la République plaidant pour une grande région sud dont Agen serait l’épicentre… Le conseil municipal a ensuite voté une motion de soutien à l’action de l’association des maires de France  protestant contre la baisse des dotations de l’état en faveur des communes. Un manque à gagner dans le budget municipal revenu de nombreuses fois par la suite dans les propos des élus du conseil au fil des décisions votées. Car, la municipalité resserre les cordons de la bourse. Et c’est dans la même veine que la ville demande des efforts budgétaires aux associations en baissant de 5% les subventions qui leur sont accordées de manière unilatérale. Cette décision a soulevé l’inquiétude de l’opposition, Emmanuel Eyssalet en tête, notamment vis à vis des structures culturelles de la ville : « Nous nous posons des questions au sujet du théâtre… Quelles seront demain les subventions qui lui seront accordées par la Région et l’Etat, sachant que la scène doit être reconventionnée ? ». Laurence Maïoroff, adjointe à la culture, s’est montrée rassurante sur ce point, affirmant que la scène du théâtre retrouverait sans problème sa convention « Théâtre et voix ».

Le casse-tête scolaire

Autre gros dossier mis en débat vers les 23 heures, la mise en place de la réforme scolaire. Le conseil municipal a mis en avant la complexité de l’organisation et s’est félicité du travail réalisé. Il a reconnu cependant que le mercredi midi posait souci aux parents d’élèves pour venir les récupérer à la sortie de classe avant 12h30 : « Mais cette situation n’est pas de notre fait » soulignait Jean Dionis du Séjour. « Elle a été provoquée par la réforme. Nous n’avons pas à en porter la responsabilité. » Pour autant, il a été décidé que le temps de garderie du mercredi midi serait prolongé jusqu’à 13h30, heure à laquelle les centres de loisirs ouvrent leurs portes : « Nous proposons ainsi aux parents de fournir un déjeuner froid pour les enfants qui restent en garderie ». Jean Dionis du Séjour a rappelé que la réforme coûtait 400 000 euros à la municipalité, hors subventions. « Une somme équivalente à la subvention accordée au SUA, sans faire de comparaisons » soulignait Jean-Philippe Maillos, élu de l’opposition pour le Front de gauche. Quant à l’étude désormais payante à partir de 15h30 pour les écoliers agenais, la majorité municipale a souligné que pour l’instant, aucun parent d’élève n’avait émis d’objection : « Les forfaits restent peu onéreux » ajoutait Maïté François, adjointe à l’éducation, jeunesse et petite enfance.

 

Annabel Perrin

Autres décisions //

– la résiliation auprès de Sopark, des contrats de concession de service public des parcs de stationnement, « Marché parking », « Carnot Lafayette » et « Reine Garonne ». Le reprise en main des parkings va permettre à la municipalité de gérer plus facilement le parc, concernant les tarifs mais également les travaux d’aménagement. Ainsi, la ville compte agrandir le parking de la gare avec une structure surélevée.
– Le stationnement devient payant sur le péristyle du Gravier et la contre-allée De  Gaulle, ainsi sur la rue de Strasbourg. 118 emplacements passent donc en zone verte.
– Une redevance particulière est désormais réclamée aux commerçants augmentant la capacité de leurs terrasses lors d’événements exceptionnels. Le tarif a été fixé à 6,50 euros/m2/jour pour les terrasses et à 50 euros/jour/buvette.
– La gestion de la micro-crèche de Tapie-Mondésir a été déléguée à la société « People&baby ».

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire

* Champs Requis
Votre E-Mail ne sera pas publié.
Votre commentaire doit être validé par un administrateur avant d'apparaître.