Le département, terre de cambriolages


Les chiffres de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) font apparaître le Lot-et-Garonne dans le top 10 (8e) des départements les plus sujets aux cambriolages. Ce qui le place même en tête des statistiques régionales. Commment expliquer que le département soit ainsi une cible privilégiée ? Les forces de l’ordre, réunies autour du préfet Patricia Willaert, ont commenté ces chiffres et avancé des pistes : pauvreté, habitats isolés, lignes de fuite (réseau routier), position centrale (limitrophe avec plusieurs départements)… La caractéristique des cambriolages en Lot-et-Garonne sont des coups « d’opportunité » avec des butins de faible valeur et facilement écoulables (objets connectés…). Les auteurs sont principalement des jeunes hommes, primo-délinquants et habitant sur le secteur.
Si le taux d’élucidation est lui aussi supérieur à la moyenne nationale, l’année 2016 a vu une progression des vols par effraction passant de 1302 faits en 2015 à 1939 en 2016. pour se prémunir contre ces actes délictueux, certaines communes adhérent au dispositif des voisins vigilants.   

G. P.-B.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés