District // Les matches du week-end


Première Division – Poule Unique

FC Pont-du-Casse-Foulayronnes – FC Bias //

La saison demeure compliquée pour les Biassais, victorieux à domicile face aux Virazeillais (1-0) lors de la précédente journée. Les garçons du président René Aït Chalal se redressent un peu au général mais restent à la limite des eaux troubles (9e, 33 pts). L’arrivée du nouvel entraîneur Thierry Vivien y est sans doute pour quelque chose dans les bons résultats enregistrés récemment. Une position inconfortable pour les banlieusards villeneuvois qui risquent même d’être encore mis à mal avec ce déplacement à « Régadous » (5e, 45 pts). Les protégés des entraîneurs Guylain Buyoyo et Mounir Lamghari retrouvent quelques couleurs, un succès net et sans bavure à Castillonnès (1-3) : la deuxième victoire de rang ainsi que la quatrième rencontre sans défaite attestent que les coéquipiers du capitaine David Tortul sont bien lancés dans le sprint final. Toujours à distance des deux places dévolues à la montée, ils lorgnent sur un troisième succès à la maison pour ne pas se trouver décrochés à l’issue de cette journée en retard. (aller 1-2)

Colayrac FC – Confluent Foot 47 //

La seconde réserve marmandaise de Michel Tingaud a fait tomber à Michelon le leader colayracais grâce à une réalisation de Verdier dans le temps additionnel (2-1). Une deuxième défaite en trois sorties de championnat pour les coéquipiers de Fabrice Bonora qui arrive au plus mauvais moment. Les hommes de Bibi Tahraoui se doivent de vite réagir pour ne pas voir la meute de poursuivants recollés à leurs basques (1er, 54 pts). Même si les garçons de l’entraîneur Claudio Ferreira ne semblent pas en mesure d’inquiéter les résidents de « Targebayle » comme l’a encore prouvé la dernière sortie mal maîtrisée à domicile face aux réservistes  villeneuvois (3-4). Ils n’en demeurent pas moins une équipe dangereuse qui doit assurer son maintien (10e, 33 pts). Le ratio en déplacement ne plaide pas en faveur des visiteurs quand on connaît la qualité de l’effectif adverse. Les protégés du président Jean-Michel Sartori s’attendent d’ailleurs à passer une soirée mouvementée. (aller 3-0)

FC Penne-Saint-Sylvestre  – FCV Lot Villeneuve 2 //

Les Pennois de Jean-Jacques Minbielle se sont logiquement inclinés chez les Livradais, la semaine dernière (3-0). Un revers qui n’a rien d’une infamie tant cet adversaire est redoutable depuis quelques mois. Bien que les locaux restent sur deux défaites de rang, l’embellie dans le jeu est bien présente. Un classement encore précaire (8e, 35 pts) pèse sur le moral des troupes mais un succès dans le derby permettrait de relancer une machine dont la mécanique est bien huilée. Pour les réservistes de Manu Pacher, les voyants sont tous au vert, la belle performance à l’extérieur contre la formation du Confluent a démontré que les seconds couteaux villeneuvois joueront le coup à fond (6e, 42 pts). Ils ne désespèrent pas encore de coiffer tout ce beau monde au poteau mais cela paraît utopique tant l’écart avec les premières places est conséquent. (aller 0-0)

Sainte-Livrade AS – Casseneuil AV. F //

Les deux formations se sont imposées le week-end dernier. Les Livradais du président Achegane n’ont pas tremblé à domicile face aux Pennois (3-0) et empochent un troisième succès de rang qui les propulse à quelques encablures de la tête de pont (3e, 49 pts). Une défense de fer puisque la bande d’Ouargli n’a pas pris de buts depuis quatre matches, une imperméabilité qui les désigne comme le grand favori dans cette lutte serrée. Les Casseneuillois du président Gilles Camilleri, qui se sont rassurés en déplacement à Dausse (1-3) la semaine dernière, joueront gros car en cas de contre-performance ils laisseront leur fauteuil de dauphin à leur hôte du jour (2e, 51 pts). Une rencontre sacrément importante et qui décidera à coup sûr de l’avenir d’un des deux protagonistes. (aller 1-0)

Promotion d’honneur – Poule A

ROC Laroque-Timbaut – FC Tonneins 2 //

Les Roquentins du duo d’entraîneurs Mariano Cauadrado et Michel Lagarde n’ont pas tremblé la semaine dernière dans la rencontre capitale qui les opposait à l’OS Agenais (1-2). Une victoire au courage qui offre aux coéquipiers de Nicolas Barran une porte de sortie vers le haut (10e, 30 pts). Il faudra absolument confirmer en s’imposant à domicile face aux réservistes tonneinquais pour pencher un peu plus du bon coté de la barrière. Les protégés du président François Daunis se sont inclinés à Boé lors de la précédente journée (3-2) mais conservent un matelas de points assez conséquent (5e, 40 pts), de quoi voir l’avenir tranquillement et se faire plaisir jusqu’au terme de la présente saison.

Coupe Louis Coué – Demi-finale

US Marcellus-Cocumont 2 (D2) – SU Agen 2 (PH) //

Les Agenais sont les grands favoris de cette opposition où les locaux leur rendent plus de quatre divisions de différence. Un gouffre mais la formation de l’entraîneur Basili Mokili-Yenga sera à nouveau remaniée avec l’incorporation de plusieurs jeunes pousses du club. La méfiance est donc de mise car les locaux et leur fidèle public n’aspirent qu’à faire tomber ce prestigieux visiteur en continuant à faire du stade « Serge Rousset » un lieu où il est difficile de s’imposer. Les seconds couteaux marcellusiens, qui avaient sûrement l’esprit tourné vers cette rencontre de gala la semaine dernière, ont connu les affres de la défaite à Miramont (2-1). Toujours dauphins dans leur poule, les protégés du président Sébastien Labadie ne veulent pas se manquer contre leur homologue suaviste. Les coéquipiers de Djamal El Atlati qui vont mieux en championnat, offrent tout de même quelques garanties en ce moment pour s’éviter tout désagrément.

Franck Albarracin

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés