Du vintage pour sa déco


En l’espace de quelques mois seulement, trois boutiques destinées aux chineurs se sont ouvertes rue du collège. Meubles, vêtements et accessoires destinés aux jeunes mamans et enfin une consacrée au vintage des années 50 à 70, créée par Philippe Lang. Ce dernier a ainsi fait revivre son magasin Swing, auparavant consacré à l’habillement. En août dernier, il se voit dans l’obligation d’en fermer les portes, faute d’activité suffisante pour se tenir à flots. Dès lors, et après des recherches vaines pour retrouver un emploi, Philippe Lang réfléchit à ce qu’il pourrait bien faire de ce local vide, hérité de ses parents et grands-parents. Il a donc l’idée de rouvrir momentannément en décembre dernier, pour les festivités de Noël et de partager sa passion des années 60 et 70 : « Elles ont bercé mon enfance. J’avais de multiples objets à vendre, extraits du grenier de mes parents notamment, mais également de ceux de mes proches et d’amis. Au départ, je pensais juste ouvrir une quinzaine de jours ». Mais au vu du succès de ce nouveau Swing, dont l’entrée est marquée par la présence d’un vespa d’époque, Phlippe Lang ne baisse plus le rideau et affine son projet. La boutique devient donc un dépôt-vente : « Je ne prends que des objets en parfait état de marche et d’époque sixties ou seventies. C’est ce qui me différencie des vide-greniers. J’en évalue le prix avec son propriétaire avant de le mettre en vitrine ». Philippe Lang affiche des petits prix : bouquins à 1 euro, 33 tours à 5 euros… De quoi se faire plaisir sans se ruiner.

Annabel Perrin

Boutique Swing – 29 rue du collège –
Ouvert tous les jours sauf dimanche 
et lundi matin

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés