Duel au Soleil


La chaleur et la bonne humeur étaient au rendez-vous à Mimizan le week-end de Pentecôte pour la 28ème édition du Triathlon International.

La chaleur et la bonne humeur étaient au rendez-vous à Mimizan le week-end de Pentecôte pour la 28ème édition du Triathlon International.
Une quinzaine de suavistes ont fait le déplacement pour se joindre aux quelques 2000 participants que cette organisation bien rodée accueille chaque année. Francine, Marie, Franck et Emmanuel ont ouvert les festivités le samedi après-midi sur le contre-la-montre par équipe.
Pour les nombreux clubs de tout le grand Sud-Ouest venus défendre leurs couleurs sur un format sprint, parcourir les 750m de natation dans le lac d’Aureilhan était le seul moment de fraîcheur, avant d’affronter la chaleur sur les 20km de vélo d’abord et sur les 5.5km de course à pied ensuite.
Après une joyeuse soirée pasta-party et quelques heures de sommeil, les suavistes étaient prêts à attaquer la deuxième journée: le matin, Franck Lohier et Marie Porta prenaient à nouveau le départ d’un sprint individuel cette fois et sous une température plus clémente que la veille. En revanche, leurs camarades de club inscrits sur le format M l’après-midi, ont dû conjuguer avec la chaleur.

Chaude deuxième journée

Près de 600 concurrents se sont jetés à l’eau, les féminines en tête, suivies à 15 mn d’une première vague masculine et d’une deuxième 15mn après. 1500m plus tard, on retrouvait donc beaucoup de monde étalé sur les 40km du parcours vélo. L’hydratation était primordiale pour éviter les défaillances notamment sur les 10km de la partie pédestre.
Chez les garçons, Lionel Chatelas, Thibaut Cuesta, Laurent Douailain, Jean-Francois Giardella vivaient leur première expérience sur le format M, soutenus par les encouragements de leurs camarades. Alain Maubras, en revanche signait sa 27ème participation à Mimizan. Emmanuel Lancelot, Christian Duffau, Yves Demailly, Laurent Blasenhauer, Jean-Pierre Bidan et Claude Paillex, tous habitués à courir ce type de distances avaient répondu présents à cette belle épreuve. Chez les féminines, Florence Bruel et Catherine Amiot ont à nouveau brillé sur le parcours mimizanais.
Ce week-end sportif et ensoleillé ne pouvait se terminer qu’autour d’un repas convivial afin de fêter les podiums et récompenses des triathlètes agenais.

Pour tout renseignement concernant le SUA triathlon, le site club.quomodo.com/suagentriathlon/ est ouvert à tous.
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire

* Champs Requis
Votre E-Mail ne sera pas publié.
Votre commentaire doit être validé par un administrateur avant d'apparaître.