Elections // Cinq duels, une triangulaire


Agen 1, Agen 2, Agen 3, Agen 4, Ouest Agenais et Sud-Est Agenais représentent les six circonscriptions qui recouvrent le territoire de l’Agglomération.
Au soir du premier tour, les quelque 67 000 inscrits du secteur étaient un peu plus de 53% à s’être mobilisés. A noter que les habitants de l’Ouest Agenais, et de son bureau centralisateur de Colayrac, ont été les plus « civiques » avec un peu moins de 40% d’abstention. A l’inverse, les habitants du centre-ville d’Agen (Agen 3) ont le moins participé (49,48% d’abstention).

Le FN reçu 4 sur 6

A qui a profité cette mobilisation ? Au regard des résultats, on serait tenter de dire au FN. Avec quatre binômes présents au second tour sur six possibilités, le parti explose déjà ses statistiques des dernières élections locales. Ils arrivent même en tête sur l’Ouest Agenais et disputera les strapontins depuis leurs deuxièmes places (Agen 2, Agen 3 et Sud-Est Agenais).

La droite en embuscade

La ville-préfecture et l’agglomération sont à droite, un positionnement confirmé depuis les dernières Municipales. Enfin au centre. Précision utile quand on sait combien les relations entre les deux courants sont compliquées. Un exemple ? Celui de l’Ouest Agenais est parlant. Deux tandems portant à droite (l’un sans étiquette mais adoubé par le maire et président de l’Agglo Jean Dionis et l’autre avec le soutien de l’UMP-UDI-MoDem) se sont affrontés dans une primaire qui ne disait pas son nom. Le résultat est sans appel, les deux sont éliminés laissant la gauche et le FN seuls au second tour. Mais cet accroc entache à peine la feuille de route de cette famille. En tête à Agen centre et sur le Sud-Est, les candidats de la liste Énergies Lot-et-Garonne ont su capter l’électorat. Arrivée en deuxième position sur le canton d’Agen 4, détenu par la gauche, la droite pourrait même l’emporter grâce au savant calcul des reports de voix.

La gauche pour le bonus

L’Agenais et la gauche c’est compliqué. Éliminée de deux cantons (Agen 1 et Agen 3) et en ballottage défavorable sur le Sud-Est Agenais (troisième place), la majorité a tangué. En centre ville ou sur les communes de l’Agglo (Foulayronnes, Pont-du-Casse…) le FN est même passé devant la gauche. Agen 4, à cheval entre le Passage et Agen, a bien placé en tête le duo de gauche, mais n’offre pas de réserve de voix suffisante pour inciter à l’optimisme. Seules les « figures » de la majorité, par ailleurs élus sortants, pourraient ramener des sièges (Agen 2 et Ouest Agenais).

Gauvain Peleau-Barreyre

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés