Elections départementales // « L’action sociale est pour nous une priorité »


Marc Tranchard et Lionel Feuillas, candidats pour Europe Ecologie-Les Verts, sur les cantons de Villeneuve-sur-Lot ne sont pas dupes… Il va falloir faire des choix budgétaires pour le prochain mandat des conseillers départementaux. Mais ils comptent bien peser dans la balance lors des moments décisifs.
Car EE-LV milite pour que le département remplisse pleinement son rôle social sur le territoire : « Actuellement, 50% du budget est alloué à l’action sociale… Il ne faut accepter aucune dérobade sur ce point-là. Il faut que le département le préserve comme axe politique prioritaire ».
Et si là-dessus, les écologistes ne dissonent pas avec la voix de la majorité sortante, le parti n’a cependant pas les mêmes idées pour parvenir à maintenir un budget « qui sera en baisse par les dotations de l’État ». « Nous voulons réorienter les finances pour dégager des marges et mettre en place une politique sociale allant de la petite enfance à la fin de vie » détaille Lionel Feuillas. Car pour EE-LV, l’accueil en crèche dans le département n’est pas suffisant : « Nous voulons également y instituer une démarche écologique pour les produits d’entretiens, les soins aux nourrissons ou l’alimentation ».
EE-LV regrette également la tendance actuelle sur certaines communes à diminuer le personnel dédié à la protection de l’enfance : « A Fumel par exemple, l’association Juvenis a dû fermer son antenne d’éducateurs de rue… » remarque Annie Messina, candidate suppléante sur le canton 2.

Aller chercher de l’argent

De même sur la prise en charge du handicap, Europe Ecologie-Les Verts juge insuffisant l’offre en matière de prise en charge sur le département : « A partir de six ans, c’est le parcours du combattant… En moyenne, il y a deux ans d’attente pour intégrer une structure… » ajoute Annie Messina. « Il faut inventer des solutions intermédiaires à l’image de l’accueil de jour du Patio à Agen ». En direction des personnes âgées, EE-LV a également des propositions et veut appuyer l’installation de Marpa sur l’ensemble du territoire : « Un autre sujet qui nous tient à coeur, la lutte contre la précarité énergétique… En Lot-et-Garonne, de nombreux logements sont de vraies passoires énergétiques » remarque Lionel Feuillas. « Or, ce sont souvent des familles en situation financière difficile qui les occupent et qui ont des factures énergétiques énormes… C’est un non sens ».
Pour pourvoir continuer à financer l’action sociale et même encore la développer, EE-LV a pris sa calculatrice et affirme qu’il y a des économies conséquentes à faire sur certains investissements : « Pas besoin d’aller chercher bien loin. Les 10 millions d’euros prévus pour financer la LGV sont pour nous une erreur » annonce d’emblée Marc Tranchard. « Nous militons pour la rénovation des lignes existantes, qui coûterait deux millions et non pas dix… Nous ne sommes pas contre la grande vitesse mais contre une ligne qui, si elle veut être rentable entre Bordeaux et Toulouse, ne devrait pas s’arrêter à Agen. Dire que la LGV sera un apport économique pour le territoire est une vaste fumisterie. »
EE-LV s’attaque également à l’aéroport d’Agen qui va coûter cher : « 60 euros par billet acheté à la collectivité après le désengagement de l’État ». La deux fois deux voies de la RN 21 est pour eux également inutile : « Un chantier de 15 millions d’euros… Qui serait moindre si on se contentait d’une trois voies permettant le dépassement… Par contre, nous militons pour une déviation à partir d’Artigues, commune coupée par 20 000 véhicules par jour ! » Les candidats lancent également un pavé dans la mare en s’attaquant à Center Parcs, « une serre chauffée de 12 000m2 subventionnée en partie par le département » : « Nous préférons financer des filières comme celle du bois ou de méthanisation à l’image du projet Fonroche à Villeneuve-sur-Lot » remarque Marc Tranchard. « Des projets utiles et qui mènent vers une économie d’énergie positive qui produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme ».

Annabel Perrin

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés