En coulisses // La bande à Jalil


C’est le plus ancien du groupe agenais, le leader de cette équipe en pleine construction. Jalil Narjissi, le guide de ce Sporting new look, nous présente ses coéquipiers. Avec bienveillance et quelques bons mots…

L.Cabarry : « Lolo », c’est mon vieux frère d’arme, le plus ancien avec moi. Je me souviens de son arrivée à Agen. J’avais reçu un SMS de Jean-Michel Parent (NDLR : ancien seconde ligne de Mont-de-Marsan et d’Agen) qui m’avait demandé de veiller à ce que Laurent s’intègre bien dans l’équipe. Laurent, c’est un mec simple, droit. Je suis content qu’il soit enfin reconnu à sa valeur. Et puis je lui dois une fière chandelle : c’est le premier à m’avoir fait goûter les rillettes de canard !

A.N’nomo : Arsène je l’ai rencontré au Cameroun il y a plus de quinze ans. A l’époque il cherchait à venir à jouer en France et c’est un ami à moi, un Agenais d’ailleurs, Jawad Eziard, qui avait fait circuler son CV. On est copain depuis notre première rencontre, c’est vraiment un super mec.

S.Telefoni : Avant qu’il n’arrive on avait beaucoup entendu parler de lui et de ses exploits avec Dijon. Quand je l’ai vu pour la première fois j’ai été impressionné par sa carrure : je me suis dit, là, il y a morceau ! Dans le groupe il a une place à part. C’est lui le papa de tous les îliens de l’équipe, il a pris la relève de Vuelini Fono dans cette fonction.

V. Afatia : « Vili », c’est le pilier le plus explosif que j’ai vu dans ma carrière. Chez les jeunes c’était une attraction, avec nous il est encore en pleine progression. Physiquement, c’est un monstre ! A la musculation, il est impressionnant notamment au développé-couché (NDLR : exercice allongé où vous soulevez une barre à la force des bras et des pectoraux). De l’extérieur, il a l’air très timide, mais dans le groupe il a trouvé sa place grâce notamment à sa joie de vivre.

A.Joly : Alias « le barbu », là encore un très bon mec, très intelligent dont l’intégration à Agen a été supersonique ! C’est simple on a l’impression qu’il a toujours fait partie des meubles ! Bon il a parfois le capot qui fume un peu (rires) ! Il aime bien les pauses cafés à l’ancienne si vous voyez ce que je veux dire !

T.Ratianidze : Le mec de devoir par excellence, celui qui vous rassure par sa seule présence. Sa blessure l’a pénalisé et nous a pénalisé. Mais on le récupère au bon moment, pour l’équipe c’est vraiment important.

D.Fogarty : C’est notre Irlandais à nous, un garçon adorable, et en plus un super joueur de rugby. Son petit plus ? Il pourrait gagner The Voice ! Il chante vraiment super bien et ne manque jamais une occasion de pousser la chansonnette. C’est notre Stéphan Rizon à nous !

S.Valdès : Avec Sergio, tu peux aller à la guerre, c’est le guerrier par excellence ! Dans le groupe il est très écouté. Il ne parle pas souvent mais quand il le fait c’est efficace. C’est un des cadres de cette équipe !

R.Skeate : Quand je lance en touche j’aime bien savoir qu’il est là parce que c’est un maître dans ce secteur. C’est un super joueur, un mec très pro, qui se donne toujours à fond. C’est aussi un des beaux gosses de l’équipe, on lui a plusieurs fois proposé de participer au Bachelor. Je suis déçu qu’il soit blessé pour ces phases finales. On voulait lui offrir une belle sortie à Armandie tant il nous a apporté durant ces deux saisons à Agen.

A.Ratuniyarawa : C’est simple Api porte bien son prénom ! Il a toujours la banane, c’est vraiment agréable de passer ses journées avec des mecs qui ont toujours le sourire. Il a eu une période d’adaptation difficile parce que sa femme et sa fille n’étaient pas avec lui. Elles l’ont rejoint depuis quelque temps, c’est bien pour lui. Pour moi, talon, c’est un bonheur de l’avoir. Il pousse fort et en plus en touche il est de mieux en mieux. C’est vraiment une bonne pioche !

W.Demotte : C’est Monsieur « muscu » ! Avec lui, la salle ne fermerait jamais ! C’est un colosse avec un gros mental. Tu lui demandes de traverser un mur, il le fera. C’est un soldat, un mec sur qui tu peux compter dans toutes les situations.

M.Giraud : On l’appelle « Looping » parce qu’il a un côté complètement fou. Quand je l’ai vu arriver, j’avoue que les premiers temps j’ai eu un peu peur (sourire). Il était « no limit ». Avec l’âge il a mis quelques barrières ! C’est vraiment un gars important dans l’équipe parce qu’il amène beaucoup de joie de vivre.

W.Jooste : Wessel, c’est vraiment la classe : le mec poli, gentil, attentif aux autres. Il nous a apporté sa science du jeu et son énorme expérience. Il joue aussi le rôle de traducteur dans l’équipe. Il s’occupe aussi beaucoup des jeunes pour qu’ils se sentent à l’aise avec nous. Je suis content qu’il soit débarrassé de tous ses soucis de santé.

A.Erbani : Là encore une de mes cibles favorites en touche. Antoine a énormément progressé cette saison, il a passé un cap important. Au-delà de ses énormes qualités de joueur, j’apprécie son éducation. C’est un taiseux mais qui a su se faire une place dans le groupe.

S.Tau : Notre Jerry Collins à nous. D’abord il a sa coupe de cheveux ! Et puis c’est un joueur extrêmement puissant ! C’est un perforateur et il est encore très jeune ! Il a fait des efforts notamment au niveau de la langue pour bien s’intégrer.

R.Vaquin : C’est le MP3 de l’équipe, il peut remplacer 47 FM et RFM tellement il cause (rires) ! C’est un bavard le Rémy, un bon client pour vous les journalistes. Au-delà de ça, c’est un très bon mec avec qui j’ai tissé beaucoup de liens. Il est intelligent et essaie de transmettre au groupe une énergie positive.

A.Balès : C’est le petit de l’équipe mais pu… quel gros coeur ! Je l’ai vu arriver doucement et faire petit à petit son trou. C’est un garçon discret avec qui tu peux parler de tout. Il a énormément progressé, c’est un joueur sur lequel le club pourra s’appuyer je l’espère longtemps. Il doit encore asseoir son emprise sur les gros mais avec le temps ça va venir.

C.Darbo : Le « Chinois », un garçon discret lui aussi mais qui n’hésite pas à prendre la parole quand il le faut. Il est direct et ses mots sont toujours bien pesés.

R.Lagarde : J’aime bien avoir Raph à mes côtés en défense parce qu’il te parle beaucoup et t’aide énormément. En attaque, c’est un artiste le type ! Je suis vraiment content qu’il poursuive l’aventure avec nous. Il est enfin débarrassé de ses soucis de santé, c’est vraiment bien pour nous.

F.Burton : J’ai mis six mois à comprendre que Francis c’était son prénom et Burton c’était son nom (rires) ! La barrière de la langue l’a beaucoup pénalisé dans un premier temps. Mais aujourd’hui il est parfaitement intégré et on a découvert un garçon plein d’humour. Il possède un gros pied et il est très anglo-saxon dans son approche du jeu. Avec Rapha, ils sont très complémentaires.

J.Pelesasa : Notre capitaine, le patron. Je l’appelle « Junior papa » ! On est, avec Lolo, les trois seuls rescapés de la remontée de 2010. J’ai beaucoup d’admiration pour lui parce que au-delà du joueur exceptionnel c’est un mec adorable, le vrai gentil. C’est le plus Agenais d’entre nous !

L.Mazars : International, capitaine de Castres, de Bayonne, Lionel c’est le gros CV de l’équipe. C’est un mec hyper rassurant qui m’a beaucoup aidé à me canaliser. C’est un leader dans le jeu parce qu’il a un comportement irréprochable. Après, c’est le vrai mec du Sud, toujours le bon mot à la bouche, chambreur, taquin… Bon dès fois ça ne fait rire que lui…

V.Roux : Bachelor numéro deux ! Le beau gosse avec Ross ! Je suis toujours en train de le taquiner parce que c’est un faux lent. On a l’impression qu’il a une caravane aux fesses mais je peux vous dire qu’il va vite. C’est aussi un gros défenseur. Un mec très discret mais qui est apprécié par tout le groupe.

L.Ludik : On le surnomme Roch Voisine à cause de sa coupe de cheveux et de sa petite ressemblance avec le chanteur canadien. C’est Marc Giraud, évidemment, qui lui a trouvé ce sobriquet. Dans la vie c’est un mec en or qui parle remarquablement bien le français. Et sur le terrain, c’est un joueur immense, c’est Monsieur Propre.

L.Tagotago : C’est le joueur des îles par excellence : capable de gagner un match à lui tout seul mais aussi de tenter une relance suicidaire ! Il marche sur les traces de Rup’s (NDLR: Caucaunibuca) même s’il n’est pas encore à son niveau. C’est un pur produit de la filière agenaise et un garçon très attachant.

V.Waquaseduadua : Je lui apprend le marocain, il progresse vite ! C’est un garçon là encore plein d’expérience qui nous amène tout son savoir-faire. Il a des appuis de feu et peut faire basculer un match à lui tout seul.

T.Paris : Le chouchou du public, un mec bonnard. Il nous a amené sa culture nord-américaine, à savoir celle de la gagne. C’est un gros bosseur qui se remet toujours en question. Le public apprécie son gros mental. Dans le vestiaire, malgré son jeune âge, c’est un meneur. Il encourage sans cesse ses coéquipiers et transmet des ondes positives. On est content de le garder avec nous la saison prochaine.

M.Lamoulie : Alias « Gargamel », un mec qui au départ était très renfermé mais qui depuis quelques temps se lâche un peu. On a découvert un garçon drôle. Il a fait une très grosse saison et c’est vraiment un joueur d’avenir pour le club.

Cyril Recondo

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire

* Champs Requis
Votre E-Mail ne sera pas publié.
Votre commentaire doit être validé par un administrateur avant d'apparaître.