En coulisses // La « chèvre », le plus fidèle des supporters

Michel Duboscq

Michel Duboscq est connu du peuple d’Armandie sous le sobriquet de la « chèvre ». En promenant son animal sur la pelouse agenaise avant le coup d’envoi, il est devenu la première mascotte du club. Si Miquette a passé l’arme à gauche, la passion de Michel pour les Bleu et Blanc ne s’est jamais tarie. Rencontre avec la mémoire vivante des grandes années du SUA.

Vie et mort de Miquette
« Quand Philippe Sella est parti jouer en Angleterre, il y avait des panneaux qui disaient « bye bye Philippe ». C’est à ce moment que j’ai eu l’idée de déguiser ma chèvre avec ces mots écrits sur un carton. On a paradé, et ça a plu. Pendant cinq ans, entre 1997 et 2002, je promenais Miquette avant le coup d’envoi. Mais le professionnalisme est passé par-là et il était devenu interdit de balader un animal dans la Stade. Miquette a été de toutes les parties et même des troisièmes mi-temps où elle a goûté à tout, même aux bras de François Gelez ! »

Les souvenirs de phases finales
« Le plus récent, c’est la finale de Top 16 contre Biarritz en 2002 mais je garde toujours un souvenir ému de notre titre de 1988. L’ambiance, la communion entre les supporters et les joueurs étaient formidables. »

Les joueurs les plus marquants
« Il y en a des tas. Je citerais Sella, Benetton, Porcu, Deylaud, Barrau, Laffargue… C’était une époque où on fêtait les troisièmes mi-temps sous la tribune Ferrasse, au bar de La Poste ou chez Piacentini. D’ailleurs Loubère, Benetton et surtout Sudre étaient de grands animateurs et très généreux quand il fallait payer la note… »

Un pronostic pour dimanche ?
« Cela sera du 50-50 mais je pense qu’Agen devrait gagner, on a déjà deux victoires, donc jamais deux sans trois. Après il faudra sortir le chéquier si on est en Top 14, il ne faudra pas être l’équipe qui se prend raclée sur raclée. »

Propos recueillis par:
Gauvain Peleau-Barreyre

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire

* Champs Requis
Votre E-Mail ne sera pas publié.
Votre commentaire doit être validé par un administrateur avant d'apparaître.