Entreprendre du Pays basque à l’Albret


Depuis mercredi 12 novembre, la boulangerie du 2 des allées des Alliés à Lavardac, à proximité du kiosque à musique, a rouvert ses portes à la clientèle. Eric Brasleret et Fanny Maye ont repris le commerce, suite au décès de l’ancien boulanger. Fanny, originaire de Lavardac, revient en pays d’Albret, après avoir travaillé durant une dizaine d’années comme responsable en vente dans une grande boulangerie au Pays basque, à Bidart plus précisément. Eric, originaire de Lyon, était boulanger sur une plate-forme pétrolière et chef de cuisine jusqu’à l’hiver dernier.

Une destinée

Le jeune couple cherchait une opportunité pour créer une affaire ensemble dans une ville à dimension humaine. Ils ont pensé au Pays d’Albret. La boulangerie des Allées leur tendait les bras. « Nous remercions bien sincèrement Yette, la femme du boulanger décédé, et sa fille, qui nous ont facilité la reprise de leur commerce. Nous sommes à Lavardac depuis septembre afin de mettre en place le commerce dont nous rêvions. Il y avait beaucoup à faire puisque depuis dix ans, seul le magasin était utilisé. Je suis issue d’une famille de boulangers, c’était presque, pour moi, ma destinée. J’ai rencontré la bonne personne en Eric, nous avions un projet commun », raconte Fanny Maye que l’on sent particulièrement motivée. Le couple souhaite se démarquer et proposera la baguette Pétrisane. « Nous nous sommes rapprochés du moulin Calvet, dans l’Aveyron, afin de travailler sur sa sélection de blés. Mon grand-père faisait un pain qui me reste en mémoire, je n’ai jamais retrouvé le même et c’est ce bon goût que nous souhaitons proposer », poursuit le couple. Les nouveaux boulangers développeront également une gamme de produits salés, la formule sandwich, les parts de quiche et des tartelettes. « Pas de surgelé, que du frais », insiste Fanny. Côté pâtisserie fine, Eric et Fanny ont opté pour faire appel à un pâtissier local, Jérôme Meynet. Eux se consacreront à une spécialité qu’ils connaissent parfaitement et qu’ils revisiteront avec les produits locaux, il s’agit du gâteau basque aux pruneaux d’Agen. « Et selon comment la clientèle appréhendera cette spécialité, nous la réaliserons aux fruits de saison », renchérit Fanny. Les Lavardacais étaient impatients de voir rouvrir ce commerce. Dès qu’ils ont connu le projet du jeune couple, les habitants ont proposé leur aide et ont fait connaître leur satisfaction.

Cathy Montaut

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés