Le festival BD de Bonaguil : la réussite d’un dessinateur local


Bonaguil, son massif forestier luxuriant, son hameau retiré du monde et surtout son château fort du XIIIe siècle dans un état de conservation unique en France… Les visiteurs qui en franchissent les portes, près de 70 000 chaque année, sont instantanément plongés en pleine époque médiévale. Ce week-end, le public présent aura une occasion supplémentaire de stimuler son imaginaire dans cet écrin de rêve grâce à la première édition de « Bonabulles », un festival de bande-dessinée. Cette nouvelle manifestation du calendrier a pu voir le jour grâce à Christian Paty, un auteur-dessinateur domicilié en Fumélois. « Cela fait une dizaine d’années que mon épouse et moi-même sommes installés à Montayral. Et très vite, Jean-Pierre Doffin (ndlr, directeur des services techniques de Fumel pendant 19 ans) a insisté pour que l’on monte quelque chose autour de la BD. Il a fini par me mettre en relation avec le directeur du château Patrick Arassus et l’adjointe au Tourisme Josiane Starck », raconte Christian Paty. Grâce à l’appui et au réseau de ce professionnel habitué des salons, les organisateurs ont pu réunir tous les ingrédients d’un festival de qualité qui pourrait bien devenir une référence en Lot-et-Garonne. « Je n’en reviens toujours pas que l’on bénéficie d’un cadre pareil. Je n’ai pas souvenir d’avoir déjà fait de salon dans un tel environnement et je pense que ce sera aussi le cas de mes camarades », ajoute l’artiste avec un enthousiasme certain. Pour ce cru inaugural, il sera accompagné par une quinzaine d’auteurs, dont une majorité du Sud-Ouest, venus pour présenter leurs œuvres, signer quelques dédicaces et échanger avec l’assistance. Le tout dans un contexte bien plus intimiste que celui des grands rendez-vous comme Angoulême.

Un vecteur culturel formidable

Une opportunité à ne pas manquer pour les bédéphiles locaux. « J’espère toutefois que l’on captera aussi les néophytes. Je ne suis pas objectif mais la bande dessinée est pour moi un vecteur culturel formidable. Pour ceux qui n’aiment pas lire, c’est une magnifique porte d’entrée qui peut les amener vers d’autres choses. L’étiquette de la lecture du pauvre, du livre facile, a volé en éclat il y a plusieurs décennies. Ce n’est pas pour rien que la BD est considérée comme le neuvième art. Un art qui possède l’avantage d’être universel et intergénérationnel. On trouve toutes sortes de profils chez les amateurs. Dans l’offre proposée aujourd’hui, il y en a vraiment pour tous les goûts… », souligne Christian Paty. Lui-même est devenu fou de bulles dans sa plus tendre enfance. A tel point qu’il a fini par décidé qu’il en ferait son métier. « A la base je travaillais dans une agence de pub à Rennes. Je dessinais en parallèle, toujours avec l’ambition d’en vivre par la suite. J’ai fait la rencontre d’un éditeur à qui j’envoyais régulièrement mon travail. Et puis un jour, en 1997, il m’a appelé pour collaborer sur un projet. J’ai réussi les essais et c’est comme ça que j’ai mis le pied à l’étrier », se souvient-il. De fil et en aiguille, il s’est bâti une belle carrière. Son crayonné réaliste s’est distingué sur Damoiselle Gorge (Vents d’Ouest, deux tomes), La Cicatrice du souvenir (Soleil, trois tomes), Kookaburra Universe (Soleil, deux tomes) ou encore La Geste des chevaliers dragons (Soleil, deux tomes). Christian Paty a aussi prêté ses traits à l’univers humoristique des Blondes (Soleil, tomes) sous le pseudo Dzack. « Il y a également d’autres projets à paraître prochainement », ajoute-t-il sans en dire plus depuis son atelier montayaralais où il travaille et stocke une belle collection d’ouvrages. Intarissable sur le sujet, il se fera une joie de partager sa passion tout au long du week-end avec ceux qui iront à sa rencontre !  

Dimitri Laleuf

Le programme de Bonabulles :

Le samedi 16 et le dimanche 17 juin au château de Bonaguil. Entrée : 2 euros, gratuit pour les -12 ans

Auteurs présents : Christian Paty, Denis Lapierre, David Cénou, Serge Carrère, Brigitte Carrère, Ström, Amélie Sarn, Cécile Chicault, Hervé Pauvert, Emmanuel Despujol et Eric Lambert. Dédicaces et ventes d’albums avec Dans ma librairie dans le logis de 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h. 

Exposition : Tout au long du week-end, il sera possible de contempler l’exposition d’Hervé Lacoste, disparu l’an dernier. L’équipe organisatrice a tenu à rendre hommage à ce dessinateur passionné de Moyen-âge et de châteaux en présentant des planches originales et des reproductions. 

Ateliers : Un atelier BD avec Ström sera proposé dimanche à 11h aidant les jeunes à accorder les notions de scénario, de bulle, de texte, de champ et de contre-champ… Gratuit, à partir de 6 ans et sur inscription au 05 53 41 90 71. Par ailleurs, un atelier « créa’bulles » sur le thème des onomatopées sera proposé aux enfants gratuitement et sans inscription au  samedi et dimanche de 14h30 à 17h30.

Vol en immersion : Les visiteurs du festival pourront visiter le château en volant grâce à un casque de réalité virtuelle relié à un drone. Gratuit sur réservation au 05 53 41 90 71. 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés