festival // Le Strummer Fest, belle bête underground


C’est peut-être l’un des événements culturels les plus excitants de cette rentrée. Du moins un des plus originaux. Le Strummer Fest, qui se déroulera du jeudi 27 au samedi 29 novembre à Agen, est le dernier né en matière de festival sur le territoire. Trois jours où la musique, les arts plastiques et les animations tourneront autour d’une seule et unique thématique, les Clash. Le groupe mythique de la scène punk anglaise sera donc à l’honneur en Agenais grâce au travail de la jeune association Garonne Calling, et de son président, Quentin Tournié.

« Un festival à taille humaine »
Ce dernier a œuvré pour « créer un festival dédié aux arts alternatifs et rendre hommage à Joe Strummer, le chanteur des Clash ». A l’image du combo londonien, l’association a voulu monter un événement « familial et à taille humaine ». « Les Clash avaient l’habitude de jouer dans les petits clubs, de recevoir leur public dans les loges, de discuter avec eux, c’est cet esprit que nous avons voulu faire revivre », ajoute Quentin.
Alors pour ses débuts, le Strummer Fest a mobilisé les copains. Comprenez les acteurs de la scène culturelle agenaise. C’est tout naturellement que le Florida est de la partie en accueillant le coup d’envoi du festival le jeudi à partir de 18 heures puis la scène du vendredi. Le Café Gourmand aura ouvert les hostilités par un concert, en extérieur si le temps le permet, sous les Cornières. Enfin, c’est au Parc d’Aquitaine de Boé que se conclura le festival.

« Redonner du crédit à Agen »
La lutte des Clash pour imposer leurs différents styles musicaux se retrouvera dans la programmation des groupes. Sans oublier le message social qui tient particulièrement à coeur à Quentin. « Nous voulions montrer également qu’il est possible de réussir à monter un festival basé sur des valeurs sociales de partage. » Et redonner un nouveau souffle à la culture du territoire. « Ca me soûlait de voir qu’il n’y avait rien en matière de festival pour les jeunes de l’Agenais. On s’aperçoit qu’en travaillant avec des acteurs locaux, il y a une vraie dynamique qui peut redonner du crédit à Agen ».

Gauvain Peleau-Barreyre

Programme, renseignements et réservations sur le Facebook Strummer Fest.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés