Foire d’Agen : « On ne change pas une équipe qui gagne »


Après plusieurs années à tester différentes formules, les organisateurs de la foire d’Agen semblent  cette fois détenir la bonne version. Confortés par « les excellents retours » des visiteurs et des exposants après l’édition 2016 « qui présentait une vraie nouveauté », ils ont choisi la continuité. Le millésime 2017, programmé du 13 au 17 septembre prochain, reprendra donc dans les grandes lignes ce qui a fait le succès de son prédécesseur, en premier lieu le concept de « fête aux villages ». Les chalands retrouveront ainsi des stands consacrés au vintage, le chapiteau d’Apollon et son ambiance « coquine » et l’espace dédié aux motos et véhicules anciens. Le village équestre sera quant à lui un peu plus mis en valeur en étant placé à l’entrée de la foire. « Toutes ces thématiques reviendront plus grandes et plus fortes que l’année passée », annonce Gilles André, le directeur d’Agen Expo Congrès. Quelques nouveautés font aussi leur apparition. « Les séniors, qui représentent une part importante de la population, auront un espace à eux, avec plusieurs pôles d’animations gérées par le Codep 47 : séances de stretching, parcours mémoire et bien-être, ateliers nutrition… Il y aura aussi, grâce à l’association L’Outil en main, des rencontres intergénérationnelles avec d’anciens artisans qui viendront initier les plus jeunes aux métiers manuels. La journée du jeudi 14 sera d’ailleurs gratuite pour les plus de 50 ans », détaille Gilles André. Les enfants disposeront de leur côté de nombreux jeux et structures gonflables, d’un circuit de kart à pédale et d’un portail vers l’époque jurassique avec le monde des dinosaures. Autre création 2017, le village Saveurs et terroir composé par des petits producteurs locaux. Les spécialités bretonnes et italiennes y seront également représentées. Un jeune chef viendra proposer quelques démonstrations culinaires en utilisant les produits de la foire.

Condensée en cinq jours

Les trophées reviennent en force avec une dizaine de catégories pour distinguer les talents locaux dont le très apprécié concours de préparation moto ouvert aux amateurs comme aux professionnels. Au niveau du format, la foire se condense. La journée du lundi a en effet été sacrifiée car le public s’y faisait plus rare. « On a essayé de trouver le juste équilibre pour rendre la visite agréable. On essaie d’équilibrer les activités présentes, quitte à refuser certains commerçants. On n’est pas dans un raisonnement purement économique et je pense que c’est ce qui fait le succès de la foire d’Agen. 80% d’exposants reviennent d’une année sur l’autre, les autres 20% investissant les secteurs nouveaux », affirme Gilles André. « On y travaille très bien, mieux qu’à la foire de Bordeaux, car elle est très accueillante et diversifiée », confirme Alexis Marin, gérant de Start’Energie. Les organisateurs sont confiants pour dépasser la barre des 30 000 entrées payantes. Ce qui serait un bel hommage au magnifique travail réalisé par Chantal Poletto, responsable de la foire appréciée de tous jusqu’à son décès soudain en mai dernier.

Dimitri Laleuf

Tarif : 2 euros -Infos sur  : www.foire-agen.com

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés