Foulayronnes // Les « Mauve et Gris » entrent en jeu


Le Caoulet est mort, vive le Rugby Club Foulayronnais ! La commune de l’Agglomération agenaise a entériné lundi dernier l’acte de naissance de sa nouvelle équipe de rugby à XV. « Une promesse de campagne qui se réalise », dira le maire Bruno Dubos, qui avait fait de la renaissance du sport roi de notre terroir l’un de ses engagements pendant la campagne de mars dernier.  Épaulé par son adjoint aux Sports, Joan Rousseau, la municipalité a accueilli en mairie les principaux acteurs du dossier pour lancer officiellement la carrière du « RCF ».

Un triumvirat à sa tête

Trois lettres qui forment l’acronyme du club comme autant de présidents qui le dirigent. Des hommes qui ne sont pas des inconnus puisqu’on retrouve deux anciens dirigeants, Laurent Verdier et Patrick Pechbaden et le responsable d’Intermarché, Philippe Pinos. Les coprésidents ont uni leurs convictions, motivation et carnet d’adresses pour créer une nouvelle entité. Ils sont entourés d’une quinzaine de bénévoles qui forment le bureau. Le trio a opté pour un changement radical avec de nouvelles couleurs, le mauve et gris remplacent le vert et blanc, un nouveau logo et donc un nouveau nom. L’ancien club du Caoulet avait disparu à l’issue de la dernière saison, faute de soutiens financiers et d’une lassitude à sa tête. « Mais ce n’était pas possible que Foulayronnes ne dispose plus d’un club, surtout dans une terre d’Ovalie, ajoute Joan Rousseau, le maire et moi avons été des facilitateurs, le trait d’union entre les bonnes volontés de la ville pour remonter un club. »

Le championnat en 2015-2016

La ville a donc mis à disposition du club le terrain municipal pour que les joueurs s’y entraînent et reçoivent leurs adversaires. Même si pour l’instant le RCF n’est pas inscrit en championnat. La vingtaine de joueurs s’aguerrit en matchs amicaux. Dès la saison prochaine, les quinzistes foulayronnais seront engagés dans le championnat de 4e série. Avec pour objectif de s’appuyer sur la formation puisque l’école de rugby de l’alliance Seguran sera un réservoir pour soutenir l’équipe fanion.

Gauvain Peleau-Barreyre

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés