Hutot de Latour, ça bouge enfin !


Enfin ! Hier matin, les travaux de réhabilitation de l’hôtel particulier Hutot de Latour ont enfin commencé après des mois de mobilisation de l’association la Mirande en premier lieu mais aussi des élus dont Jean-Philippe Maillos et enfin de la mairie d’Agen. Depuis la vente de ce sublime hôtel particulier en 2008 par la mairie d’Agen à un promoteur immobilier toulousain, Héridis, ce monument classé voué à accueillir un hôtel de standing était resté à l’abandon. La faute à un projet ne rencontrant pas, selon Héridis, le succès escompté commercialement pour lancer l’opération. Résultat, seulement cinq appartements ont été vendus en dix ans. Un résultat bien insuffisant pour démarrer les travaux de réhabilitation. Squatté, ouvert à tous vents, Hutot de Latour était en train de se délabrer jour après jour. Au grand dam de tous : « C’est un ouf de soulagement que nous poussons ce matin », reconnaît Jean Bizet, directeur de cabinet de Jean Donis du Séjour à la mairie d’Agen. «  Les travaux ont débuté et l’avenir s’éclaircit enfin. Hutot de Latour semble enfin promis à retrouver ses lettres de noblesse. »

Cinq sauveurs pour l’hôtel particulier

Grâce à Héridis ? Non, car la société toulousaine, tout du moins son promoteur, a quasi disparu : « Heureusement, cinq personnes avaient acheté un lot chacun avant que Héridis ne soit en difficulté et voyant le projet stagner, ils ont décidé de le reprendre à cent pour cent. » Ces cinq propriétaires sont désormais détenteurs de cent pour cent de la bâtisse. Et ils se sont engagés à la restaurer en bonne et due forme : « Les architectes des Bâtiments de France, la DRAG et nous-mêmes surveillons de près les opérations », assure Jean Bizet qui tient à rappeler « que nous nous sommes battus avec nos armes, c’est à dire peu ou proue. Légalement nous n’avions aucun levier d’interventions. Nous avons tout au long de cette période d’inquiétude amené notre pierre à l’édifice. Que ce soit en mobilisant les acteurs de ce projet mais aussi en assurant la sécurité du site alors que ce n’était pas dans nos compétences, la propriété étant privée. » Les travaux de sécurisation du site ont donc débuté. Avant ceux d’embellissement…

Cyril Recondo

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés