IGS, 20 ans d’expertise dans l’imprimerie


Si Philippe Berniès est arrivé dans le milieu de l’imprimerie un peu par hasard, il a parfaitement réussi à se faire une place dans ce secteur bien particulier. Lancé dans des études agricoles, l’illustre troisième ligne aile du SUA LG était pourtant prédestiné à reprendre la ferme familiale mais un véritable coup de cœur pour l’imprimerie en a décidé autrement. « C’est un milieu que j’ai découvert alors que je gravissais les échelons au SUA. Bernard Lavigne m’a embauché comme commercial chez Infoger avant que je ne finisse par racheter Graphic Sud en 1997 » explique l’intéressé. Formé sur le tas, il a su parfaitement s’adapter aux différentes évolutions du métier pour pérenniser sa société. En vingt ans, l’entreprise a quasiment triplé de surface, passant de 350 m2 à plus de 900 m2 de bureaux et d’ateliers de fabrication. Depuis plusieurs années, en bon chef d’entreprise, Philippe Berniès prépare progressivement sa succession. Ayant vu bon nombre d’imprimeries disparaître faute de repreneurs, il a voulu assurer intelligemment ses arrières. Et c’est Romain Dubarry (30 ans), salarié de l’entreprise depuis 2008, en charge de la partie commerciale, qui va reprendre les rênes de la société. « Lorsqu’il est entré en stage chez nous pour valider son IUT Qlio (Qualité, logistique industrielle et organisation), sa mission était d’installer un logiciel ERP (Enterprise resource planning), permettant de gérer les divers flux de l’entreprise. Il a brillamment rempli cet objectif et a très rapidement acquis une certaine légitimité auprès de ses collègues de travail, se souvient son mentor de vingt-cinq ans son aîné. Depuis, il est resté fidèle à notre entreprise et à partir de l’an prochain, la moitié de celle-ci lui sera cédée. Pendant cinq ans, je resterai à ses côtés avant qu’en 2023, il ne rachète le reste de la structure. »

Cross-média et print to web

Satisfait de cette passation de relais réalisée en bonne et due forme, l’ancien basketteur et rugbyman Philippe Berniès se réjouit surtout d’avoir trouvé un successeur garant des valeurs chères à sa société que sont l’esprit d’équipe, l’écoute, la rigueur ou encore l’engagement pour le développement durable. Soucieuse du respect des hommes et de la nature, l’imprimerie Graphic Sud a ainsi été l’une des toutes premières de l’Hexagone à recevoir le label Imprim’Vert en 2005. L’an passé, la société s’est également dotée d’une centrale photovoltaïque de 118 panneaux lui permettant d’auto-produire 20 % de ses besoins en électricité.  Enfin, dans le cadre de sa démarche d’innovation et de diversification, Graphic Sud a intégré le capital de deux sociétés agenaises, en 2004, Sud Mailing, une entreprise de routage et de gestion industrielle du courrier et, en 2016, l’agence de communication print et digitale Alphaplus. L’imprimerie peut ainsi proposer à ses clients, une prise en charge globale et personnalisée de leurs stratégies de marketing et de communication imprimée ou digitale. Malgré la féroce concurrence d’internet, ces prestations de cross-média permettent de suivre les évolutions d’un marché en mutation constante. C’est le cas également avec le développement du service web to print qui permet aux clients de lancer leur impression depuis chez eux à partir d’un site où tout est déjà paramétré. « C’est l’avenir du métier et on mise beaucoup là-dessus. Cela doit représenter 30% de notre chiffre d’affaires dans le futur » souligne Philippe Berniès qui vient de signer un contrat avec le réseau national Le choix funéraire et ses sept cents boutiques en France. « L’objectif est d’en capter 60 à 70% pour bénéficier d’un rythme de 40 commandes par jour. En parallèle, nous prospectons d’autres centrales d’achat susceptibles d’être intéressées par ce concept » conclut le gérant de 55 ans. A 20 ans, IGS a encore tout l’avenir devant elle…

Simon Galinier

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés