Interview : Wax Taylor en road movie au Florida


Dix ans passés que WaxTaylor diffuse sa musique trip-hop un peu partout dans le monde. Considéré comme l’un des ambassadeurs de la french touch musicale à l’international. Il s’est imposé en quatre albums seulement, deux live et quelques 600 dates. Adepte des collaborations de tous genres, Wax Taylor s’est même payé le luxe d’un orchestre symphonique en 2010. Le dernier album en date se nomme In the mood for life et lui a été inspiré par son road trip américain lors de sa dernière tournée. Interview…

L’Hebdo : Dix ans de carrière… Qu’est ce qui a a changé artistiquement entre le Wax Taylor de 2005 et celui de 2016 ?
Wax Taylor : « Beaucoup de choses certes. Mais les fondamentaux, eux, sont immuables. Disons que c’est une version enrichie d’expériences et de collaborations avec d’autres musiciens, comme  jouer avec un orchestre symphonique qui m’a apporté une manière différente d’orchestrer mes morceaux ».

L’Hebdo : Le dernier album a été influencé par les Etats-Unis. Vous avez donc composé durant la tournée ?
Wax Taylor : En fait non. Je n’arrive pas à travailler sur la route. Mais cette tournée a largement influencé ce dernier album construit comme un road movie. J’ai passé un mois et demi là-bas.

L’Hebdo : Actualité oblige… L’élection de Trump président, ça vous inspire quoi du coup ?
Wax Taylor : Je suis assomé littéralement. Et j’y trouve un message exécrable.

L’Hebdo : Vous en avez également profité pour faire un documentaire sur les disquaires indépendants. Pourquoi ?
Wax Taylor : Cela fait longtemps que le format du documentaire m’attire. Et c’était l’occasion de présenter des gens passionnés qui sont pour moi, les seuls au contact direct du public dans la musique. Je voulais connaître quelle était leur vie, leur histoire.

L’Hebdo : Du coup, quel est le dernier vinyle acheté par Wax Taylor ?
Wax Taylor : Le dernier Radiohead.

Annabel Perrin 

Jeudi 17 novembre à 21 heures – Tarifs : 19 à 23 euros –
Infos et résas sur 

www.le- florida.org 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés