Keskili // Lire jusqu’au bout de la nuit


Il a attiré l’an dernier près de 2 000 personnes et pas seulement issues du Villeneuvois. Le salon Keskili s’est imposé en huit ans comme un rendez-vous littéraire incontournable pour les enfants et leurs parents. Car Keskili a une spécificité unique en Aquitaine : il regroupe de multiples compétences pour organiser des espaces de lectures thématiques, ouverts à tous : « Il n’est pas seulement une exposition de livres pour enfants ou, au contraire, une série de spectacles pour enfants » explique Dominique Monnoyeur, directeur des Affaires culturelles de Villeneuve-sur-Lot. « Nous nous attachons à garder le livre au centre de la manifestation, tout en proposant des temps ludiques, culturels et de partage ». Ainsi, pour cette huitième édition, le sommeil et la nuit ont été les mots porteurs pour quatre jours de salon. Trois espaces ont été créés selon des thématiques particulières.

Du lit à la tente étoilée

Une tente au toit étoilé offre le cocon idéal pour piquer une petite sieste. Un grand salon permet d’aller fouiner dans la littérature jeunesse. Un troisième espace, dédié à la famille, offre l’opportunité de lire et siroter… Dans chacun de ces espaces, conteuses et lectrices offrent un instant cocooning avec des berceuses, une plongée dans la nuit africaine, des histoires magiques sur un manège à baldaquin : « Le choix de disposition de Keskili est le fruit d’un travail de collaboration entre, la bibliothèque certes, mais avec les relais d’assistantes maternelles, les crèches municipales et les bibliothèques de Casseneuil et Sainte-Livrade » explique Béatrice Delléa, adjointe à la Culture à la mairie. Un partenariat qui a pour objectif de favoriser le partage autour de la lecture et la parentalité : « Les deux fondements du salon » précise Marie-Françoise Béghin, adjointe chargée de l’Action sociale et de la Jeunesse. « Car nous souhaitons, maintenant que le salon a pris de l’ampleur, faire venir un public qui ne franchit pas les portes des bibliothèques ».

Générations de lecteurs

Pour cette édition, une compagnie de liseurs et liseuses vient accompagner les visiteurs dans leurs lectures. Et certains d’entre eux sont le fruit des premiers salons Keskili : « Il était important que les petits voient des enfants plus grands leur faire la lecture, qu’il existe un parcours de la lecture » ajoute Béatrice Delléa.
En parallèle, Christian Loubradou, photographe, a réalisé une série de clichés sur l’endormissement dans l’intimité de familles : « Un moment certes de partage mais aussi synonyme parfois d’angoisse pour les tout-petits… C’est un thème magnifique pour une littérature qui renferme de vrais chefs d’oeuvre » ajoute Marie-Françoise Béghin.

Annabel Perrin

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés