La cellule « réfugiés » en place à la préfecture


Depuis une semaine, la préfecture a installé une référente pour la question des réfugiés afin de centraliser toutes les initiatives et préparer l’accueil des migrants provenant de Syrie, Irak et Erythrée.
La cellule réfugiée s’articulera autour de Véronique Castro, coordinatrice départementale. A charge pour les services préfectoraux de centraliser et créer les synergies entre les différents acteurs (collectivités, associations, bailleurs sociaux…) afin de créer les meilleurs conditions pour accueillir une partie des 24000 réfugiés que le Gouvernement a accepté de recevoir.
En Lot-et-Garonne, le nombre exact de personnes accueillies ne sera pas connu avant plusieurs mois. D’ores et déjà, la capacité du Centre départemental des demandeurs d’asile (CADA) de Bon-Encontre disposera de douze places supplémentaires.
La coordinatrice sera chargée de recenser les capacités d’accueil et d’accompagnement. Logement, nourriture, suivi médical et social (apprentissage de la langue française) forment un tout qui sera nécessaire aux futurs arrivants.
Les initiatives personnelles trouvent donc auprès de la préfecture un interlocuteur pour savoir comment aider.

G. P.-B.

Une adresse pour tous renseignements : refugies47@lot-et-garonne.gouv.fr

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés