La clinique Esquirol toujours au Top 50


La clinique Esquirol Saint-Hilaire (CESH) d’Agen confirme sa bonne santé et conserve sa place dans le Top 50 des meilleures cliniques de France. Elle figure même à la 34e place du classement annuel établi par le magazine Le Point.
Le classement a porté sur la totalité des disciplines chirurgicales et médicales mais aussi sur les réponses données à un questionnaire très précis sur les moyens matériels et humains mis en oeuvre pour mieux garantir la sécurité des malades. L’étude a aussi pris en compte une série de critères (activité, notoriété, ambulatoire, gravité des cas traités…) pour finaliser le classement.
Une position qui place la CESH « au même niveau que les cliniques des grandes villes universitaires », se réjouit-on au sein de l’établissement. Son président, Gérard Angotti, parle même « d’établissement de référence en cardiologie, chirurgie vasculaire et urologie ». Seule survivante des « neuf cliniques » qui maillaient le Lot-et-Garonne (sans compter le pôle santé villeneuvois public-privé), Esquirol draine une zone de 500 000 habitants à cheval sur plusieurs départements. De même, les investissements sur les urgences, parkings et équipements médicaux (en cardiologie ou pour le traitement des cancers) attirent un personnel soignant et administratif, de « qualité ». « La CESH est le regroupement de trois entités qui avaient des praticiens de haut niveau, qui eux-mêmes ont attiré des praticiens de haut niveau. »
Ce que ne contredira pas l’urologue Xavier Cuvillier. Le médecin commentait ainsi le classement comme un résultat non pas « contre les autres mais contre nous-mêmes. Cela nous pousse tous, personnel médical, para-médical ou administratif à toujours être plus performants ».
Le développement de l’ambulatoire est déjà un virage pris par l’établissement où un patient sur deux repart dans la journée, avec à terme un objectif fixé au national de 70%. Chaque année, la clinique reçoit et traite 25 000 urgences et 30 000 hospitalisations.

G. P.-B.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés