La découverte du patrimoine s’enrichit


C’est la deuxième année de fonctionnement pour le Pays d’art et d’histoire du Grand Villeneuvois. Et le service, chargé de mettre en valeur le patrimoine et les atouts architecturaux du secteur, continue d’innover. Et y parvient en étoffant ses effectifs : « Nous avons basculé une personne d’un centre de loisirs auprès de Charline Gazeau pour se charger notamment de développer les actions scolaires » explique Christine Mourgues, conseillère déléguée au Pays d’art et d’histoire à la CAGV. Véronique Wallois, médiatrice culturelle, a donc désormais pour mission de développer un programme d’actions pour l’année scolaire 2015-2016. Mais ce n’est pas tout : « Nous avons également passé une convention très importante avec l’Office de tourisme pour qu’il nous détache Marie Cuchi, guide-conférencière. Une personne supplémentaire qui nous a permis de multiplier les visites, non seulement sur un même site mais aussi d’inclure de nouvelles communes comme Saint-Antoine-de-Ficalba ou Dolmayrac » ajoute Christine Mourgues. « Un bilan de fin de saison évaluera notre partenariat et s’il s’avère efficace, nous comptons bien continuer dans notre lancée l’an prochain ».

Une offre étoffée

Ainsi, plus de 60 rendez-vous sont programmés jusqu’au mois de septembre. Ces 60 animations se partagent en sept catégories : conférences, visites, animations insolites, ateliers récré-patrimoine, des événements nationaux et locaux mais également des manifestations partenaires sont organisées.
Les zooms patrimoine sont des visites de courte durée, de 30 à 45 minutes, centrées sur un monument ou un élément architectural emblématique du département. L’église Saint-Pierre de Casseneuil, Saint-Antoine-de-Ficalba ou encore la place Lafayette de Villeneuve sont parmi les sites repérés par le Pays d’art et d’histoire. Pour ceux qui ont davantage de temps, les circuits-découvertes « Laissez-vous conter » sont des visites qui abordent différentes facettes historiques et patrimoniales d’une commune du Grand Villeneuvois. Laroque-Timbaut, Pujols ou Casseneuil sont inscrites au programme.
Le Pays d’art et d’histoire se greffe également sur des événements nationaux comme les Journées européennes du patrimoine, mais crée aussi les siens avec le renouvellement du concours photo « Instant patrimoine ». Cette année, le thème retenu s’intitule « Le patrimoine se jette à l’eau ! » qui porte sur le rapport à l’eau des bâtiments et paysages du Villeneuvois. Le concours se déroulera du 1er août au 30 novembre et est ouvert à tous photographes amateurs désireux de se plier à l’exercice d’un cliché accompagné de 140 caractères maximum, à l’image d’un tweet.

Pour les  plus jeunes

Huit récré-patrimoines sont proposées aux enfants entre 6 et 12 ans. Grâce à des ateliers créatifs et des parcours ludiques, les enfants sont éveillés au patrimoine architectural, culturel et paysager.
Les ateliers sont animés par Sarah Gauthier, plasticienne : « L’an dernier, nous avions touché 4 000 personnes. Et bien sûr, on espère faire encore mieux cette année. Je suis ravie de pouvoir augmenter le potentiel du Pays d’art et d’histoire dans un territoire en difficulté et malgré un contexte peu favorable financièrement à l’Agglo. Mais, faire découvrir son patrimoine aux touristes, et surtout aux Lot-et-Garonnais et aux enfants reste important même en temps de crise » précise Christine Mourgues.

Annabel Perrin

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés