La foire d’Agen prône l’ouverture


«Cette année, vous n’assisterez pas à la foire d’antan », a d’emblée précisé Gilles André, le directeur d’Agen Expo Congrès, lors de la présentation de l’édition 2016. Paradoxalement, la principale nouveauté de la manifestation qui se tiendra du 7 au 12 septembre est un village « vintage »… Plus d’une cinquantaine d’exposants se partageront en effet 1 200 m2 du Parc des expos pour ramener les visiteurs en pleines Trente Glorieuses. Vinyles, vêtements, déco, accessoires mais aussi voitures et bécanes rétro se tailleront la part du lion. Mais ce n’est pas tout : « Plutôt qu’une thématique unique, nous avons décidé de nous ouvrir et de partir dans huit ou neuf directions différentes pour satisfaire le plus grand nombre. La foire doit être un lieu de vie, d’échanges et de convivialité », estime Gilles André. Ainsi, un village Apollon dédié à l’érotisme et à la séduction, mais « soft et coupé de l’extérieur », assurent les responsables, sera installé. Le cirque La Piste d’Or tiendra une ménagerie et assurera des spectacles en soirée. Les amis des bêtes seront décidément servis puisque les organisateurs ont également prévu un village équestre en partenariat avec les écuries de Marescot et le poney-club de Darel.

Les gourmands sont plein

Au-delà de ces innovations, Gilles André et son équipe ont décidé de reprendre les bonnes recettes du précédent millésime, à savoir d’abord une édition ramassée sur six jours consécutifs, du mercredi au jeudi. Le village des exposants ainsi que stands réservés aux revendeurs autos, motos et camping-cars sont bien sûr conservés et seront déployés cette fois-ci sur l’ensemble du site. Après le plébiscite de 2015, l’Italie reprendra aussi du service du côté du village gastronomique. Celui-ci est par ailleurs déjà complet. « Ce n’était pas le cas l’an dernier à la même époque, précise Gilles André. C’est le signe que la foire est bel et bien lancée ». Outre le fait de pouvoir manger assis, les visiteurs auront la possibilité de se restaurer debout et même en mouvement en passant d’un food truck à l’autre pour picorer les nombreuses spécialités présentées. Autre volonté des responsables : relancer l’économie du territoire. « Chacun des thèmes est mis en œuvre par des acteurs locaux. La foire est faite par ses exposants et pour eux », ajoute  le directeur d’Agen Expo Congrès. Dans un contexte jugé « peu favorable », le cru 2015 avait généré près de 35 000 entrées payantes, soit l’équivalent de la population d’Agen. Un score dont se félicite Gilles André en espérant qu’il soit dépassé cette année. Le prix d’entrée, fixé à deux euros, lui ne bougera pas.

Dimitri Laleuf

Plus d’infos sur www.foire-agen.com

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés