La JCE au secours de la transmission


Ils sont partis d’un constat simple : «Sur 18 000 entreprises en Lot et Garonne, 4 200 ont leur chef d’entreprise qui a plus de 50 ans. Dans les dix ans, 3 000 chefs d’entreprises devront transmettre » explique Benoît Caron, membre de la jeune chambre économique, en charge de cette manifestation. Le problème reste que « les cédants et les repreneurs sont d’horizons divers. Ils ne trouvent pas tous satisfaction dans « l’offre transmission » existante. Souvent seuls, ils ne croisent pas facilement des « homologues » pour des échanges d’expérience. Ce qui fonctionne le mieux, ce sont les réseaux qui s’appuient sur l’expérience, pour permettre aux repreneurs de réussir leur reprise.»

Un rendez-vous inédit
Fort de cette analyse, la JCE d’Agen organise le 3 juillet prochain un cocktail au Château d’Allot : « Nous avons réuni une cinquantaine d’acteurs de la transmission d’entreprises. Ces derniers seront rassemblés pour un cocktail dans un cadre détendu et convivial. Experts, Témoins, Cédants et Repreneurs échangeront, lors de face à face courts; apportant des réponses concrètes, proposant des bonnes pratiques, témoignant et créant du réseau pour continuer leurs échanges par la suite. Les publics visés sont les chefs d’entreprise qui vont céder dans les 5 ans, les repreneurs identifiés et les chefs d’entreprise intéressés par la croissance externe. »
Ce rendez-vous inédit se veut original et détonnant :  « Le principe du « face-à-face » autour d’un verre et de manges-debout permet ainsi de conjuguer intérêt professionnel et convivialité » juge Benoît Caron. « Les membres de la JCE, qui maîtrisent les parcours de chacun, font circuler les personnes afin de permettre les rencontres. On allie ainsi réseau et convivialité pour parler de transmission d’entreprises.»

JCE, 4 rue Ledru Rollin, 47000 Agen

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire

* Champs Requis
Votre E-Mail ne sera pas publié.
Votre commentaire doit être validé par un administrateur avant d'apparaître.