La prévention jeunesse fait son festival


Les jeunes filles de l’atelier cirque sont aux commandes du festival.

Le service de prévention jeunesse de l’association Juvénis se fait généralement plutôt discrète. Une porte quasi anonyme du côté de la rive gauche marque l’entrée du local de la structure derrière laquelle se cache un espace d’accueil confortable pour les jeunes villeneuvois. C’est le plus souvent dans l’ombre que les six salariés et éducateurs de rue agissent, faisant du lien avec des ados désœuvrés ou en difficulté sociale : « Nous sommes au carrefour du travail social » lance Carole Canadinhas, l’une des éducatrices de rue du service. « Ici, nous garantissons trois règles aux jeunes qui franchissent les portes : l’anonymat, la libre-adhésion et pas de mandat de durée ».
Cependant, cette année, jeunes et encadrants ont décidé de se montrer sur la place publique et d’organiser un festival sur le site de Gavaudun.

De l’atelier au festival

Le projet a démarré après un chantier de bénévolat sur un festival de cirque, il y a trois ans. A vu de l’engouement du groupe sur la manifestation, un atelier autour des pratiques circassiennes a été mis en place.  Jonglage, acrobatie, équilibre… L’atelier cirque, réservé aux filles, avait pour vocation de travailler sur l’expression corporelle. Mené par Laurent Terrière, au sein du théâtre du Terrain Vague, les séances une fois par mois ont ensuite évolué. L’année suivante, un petit groupe intégrait par deux fois, la troupe les Lutiks lors d’un spectacle sur scène : « Tout naturellement, nous nous sommes ensuite dirigés vers l’organisation d’une manifestation culturelle et ainsi gardé le côté évolutif du projet» ajoute Carole Canadinhas. De fil en aiguille, un groupe solide de huit filles a élaboré le programme d’une journée transformée en festival et choisi le site de Gavaudun : « Un lieu qu’elles ont découvert lors d’un séjour chez l’habitant que nous avons organisé et qu’elles ont aimé». Elles s’apprêtent à vivre trois jours intenses pour un camp destiné à l’organisation finale de l’événement.

Spectacle et scène ouverte

A côté du spectacle d’une dizaine de minutes écrit lors des ateliers cirque, le festival propose également une scène ouverte aux jeunes qui souhaitent venir s’exprimer musicalement, et notamment ceux des autres ateliers mis en place par le service prévention. La soirée se clôture avec un concert où trois groupes locaux viennent se produire.

Annabel Perrin

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire

* Champs Requis
Votre E-Mail ne sera pas publié.
Votre commentaire doit être validé par un administrateur avant d'apparaître.