La voie des possibles s’ouvre à gauche


Et si les candidats d’Agen 2 étaient des blagueurs ? Alors que la droite a repris à son compte le slogan hollandais « Le changement c’est maintenant », le Front de Gauche fait sien le sarkozyste, « Ensemble, tout devient possible ». Mais toute ressemblance s’arrête là. Le binôme Marcel Vindis et Annie Labadie veut mettre un coup de barre à gauche.

Bilan de gauche
L’équipage adoubé par le PCF est constitué de militants expérimentés et de jeunesse. Les titulaires Marcel Vindis et Annie Labadie sont élus municipaux à Bon-Encontre et Boé. Leurs remplaçants sont également conseillers municipaux à Boé.
Leur ambition est de garder le Conseil général, futur départemental, à gauche. Ils rappellent ainsi les avancées appuyées par leur camp (gratuité des transports scolaires, APA +, avances remboursables pour les PME, suspendre la participation financière du département à la LGV…).

Humain d’abord
Une collectivité qui devra renforcer son action envers les plus démunis (création d’une maison de retraite publique sur le territoire Bon- Encontre/Boé, l’accès en maison de retraite aux personne âgées à faible capacité de financement…), sur l’éducation (construction d’un nouveau collège) et par une politique de grands projets repensée (protéger les zones d’activité de Bon-Encontre et de Boé contre la TAG, abandonner l’actuel projet LGV, sécuriser la RD 813 à Lafox)…

G. P.-B.

Autres candidats

Canton Agen 2 comporte les villes de Boé et de Bon-Encontre, ainsi qu’une partie de la commune d’Agen, soit près de 14 000 habitants.

Majorité départementale (PS, DVG) : Christian Dézalos et Laurence Lamy (titulaires). Séverine Robin et Christian Lauzzana (remplaçants).

Energies 47 (opposition, droite et centre) : Carole Simoniti et Bertrand Girardi (titulaires). Damien Bourret et Emilie Cayre (remplaçants).

Front national : Christophe Belin et Agnès Delmon (titulaires). Christian Beuzeboc et France Espinasse (remplaçants).

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés