Lâchez les chevaux !


Les week-ends se suivent mais ne ressemblent pas pour les Agenais. Après la réception capitale du Castres Olympique en Top 14 samedi dernier, soldée par une victoire qui s’apparente à un match référence, tant les Suavistes ont dominé la rencontre de la tête et des épaules, le Sporting accueille ce soir Gloucester en Challenge Cup, une compétition dans laquelle les Lot-et-Garonnais n’ont plus rien à espérer. Face aux Cherry and White, 4ème du championnat anglais, seuls sept joueurs présents dans le groupe face à Castres sont cochés sur la feuille de match. Comme à l’accoutumée, le turnover effectué durant la parenthèse européenne se poursuit. Une nouvelle occasion pour de nombreux jeunes suavistes de montrer tout l’étalage de leurs qualités au staff et au public d’Armandie, à l’instar de l’arrière Valentin Saurs (22 ans) : « On a tous une belle carte à jouer et il faut essayer de la saisir. On va jouer décomplexés, sans pression de résultat, donc on va pouvoir tenter des choses que l’on ose pas forcément réaliser en championnat. »

Cette confrontation sera également l’opportunité de revoir en action le talonneur Marc Barthomeuf, éloigné des terrains depuis huit mois en raison d’une rupture du tendon d’Achille. « Cette blessure a été longue, très longue, confiait-il en conférence de presse. J’ai beaucoup bossé durant cette convalescence et je suis prêt, je n’ai plus du tout d’appréhension. J’ai effectué des séances d’opposition et des mêlées à 100% à l’entraînement. Je suis rassuré, ça tient ! Je suis impatient de regoûter à la compétition. Mon objectif sera d’être le plus propre possible en conquête pour retrouver des automatismes et reprendre du rythme. »

Le Lou dans le viseur

Troisième de poule derrière Pau et Gloucester, le SUA n’a pas la moindre chance de se qualifier pour la phase finale de cette Challenge Cup. « Ce match sera une étape dans notre préparation pour les échéances à venir et notamment la rencontre à Lyon qui est particulièrement ciblé » déclarait Stéphane Prosper, très affecté mercredi par la disparition de son ami et ancien joueur de 2005 à 2013 au Stade Montois, Jean-Marc Mazzonetto, champion de France avec les Espoirs du SUA en 2004. Après un voyage en Italie pour affronter les Zèbres samedi prochain, les Agenais se déplaceront donc dans la cité des Gones (le 27 janvier à 18h) avec l’ambition de faire un coup. « Cette quinzaine européenne doit nous aider à préparer au mieux cette rencontre, expliquait l’entraîneur des trois-quarts du SUA. A Lyon, on se présentera avec la meilleure équipe du moment car en suivant, il y aura une coupure de quinze jours (ndlr : trêve internationale durant le tournoi des VI Nations) avec une semaine de vacances accordée aux joueurs. » Cette réception de Gloucester doit également permettre de laver l’affront du match aller, où le SUA était rentré les valises pleines avec neuf essais encaissés et un score lourd de 61-16. « C’est clair que l’on avait ramassé là-bas et il faut se souvenir de cela. Il est hors de question de se faire corriger à nouveau devant notre public » concluait le technicien agenais.

S.G.


La compo : Phelipponneau – Barthomeuf – Akhobadze ; Marchois – Braendlin (cap) ; Kotze – Qera – Jegerlehner ; Abadie (m) – Verdu (o) ; Holder – Fouyssac – Conduché – Tolot (Lo) ; Saurs.

Remplaçants : Martinez, Correa, Chabeaudie, Van der Merwe, Muarua, Januarie, Russell, Sadie

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés